INFO COVID-19 : Les livraisons sont assurées. Le service client reste à votre service 7J/7.

Se faire obéir sans élever la voix

Combien de fois vous êtes-vous levé le matin en vous disant « Aujourd’hui, je ne vais pas crier sur les enfants. » ? En effet, il n’est pas obligatoire d’élever la voix pour corriger leur conduite. Une attitude ferme et un regard décidé seront suffisants pour se faire écouter.  

  1. La communication

L’un des secrets pour se faire obéir par les enfants est celui de savoir être autoritaire sans devoir crier et utiliser la force pour imposer ses propres idées à travers des tons exagérés et inadéquats. Ce qu’il faut développer c’est un langage éducatif. Toutes les interdictions que vous lui imposez devront être accompagnées d’une explication logique. C’est en adoptant ce comportement que vous éviterez d’obtenir de votre  enfant une attitude provocatrice envers l’autorité.

Pour vous faire obéir de votre enfant, vous devez également faire un changement radical de votre attitude envers lui. Les cris peuvent lui faire comprendre que seulement ceux qui crient ont raison et qu’ils ont le droit d’imposer leurs propres idées, et ainsi ils n’obéiront plus.

La communication non verbale joue aussi un rôle fondamental dans l’éducation des enfants. Un regard direct accompagné d’un ton de voix calme et décidé imposera le respect et ainsi les parents seront plus autoritaires et fermes. Les enfants comprendront de cette manière que ce n’est qu’à travers le dialogue et le ton calme que l’on peut obtenir ce que l’on veut.

  1. Le contrôle de soi

Savoir se contrôler n’est pas une tâche facile, surtout si vous accumulez stress du travail, les tâches ménagères et les agitations des enfants. En effet, le self-control n’apparait pas spontanément, c’est un exercice comportemental qui demande beaucoup d’effort de votre part, de la constance et de l’engagement. Alors, quand la tension augmente, il est important que les adultes trouvent de l’espace pour s’en soulager, sans renverser leurs propres tensions sur leurs enfants.

De plus, pour maintenir de bonnes relations avec son enfant, il est important de savoir prendre soin de soi et respecter ses propres limites. Si votre enfant vous pousse trop fréquemment à bout, et que vous sentez que votre point de rupture est proche, retirez-vous et allez prendre l’air. Sinon, vous risquez d’être amené à dire des choses que vous ne pensez pas et que vous pourrez regretter.