INFO COVID-19 : Les livraisons sont assurées. Le service client reste à votre service 7J/7.

Savoir dire "non" à son enfant

Lorsqu’un enfant demande quelque chose, il est tout à fait normal qu’il veuille tout, tout de suite, car si ce n’est pas le cas, il aura du mal à contrôler ses émotions. En effet, il n’est pas encore capable de contrôler ses envies. Cependant, vous n’êtes pas dans l’obligation d’accéder à toutes ses demandes. En tant que parent, votre rôle est de lui donner ce dont il a besoin.

Comment et pourquoi dire « non » à son enfant ?

Ce n’est jamais facile de dire « non » à un enfant. En effet, en refusant de donner ce qu’il veut, certains parents ont peur de perdre l’amour et l’affection de l’enfant. D’autres craignent de le décevoir ou de lui faire de la peine. Il y a aussi ceux qui veulent éviter les crises.

Pourquoi est-il bénéfique de dire « non » à son enfant?

Si un enfant obtient toujours ce qu’il veut ou si vous lui accordez une trop grande liberté, alors il pourrait ressentir de l’anxiété. À l’inverse, quand vous osez dire « non » à votre enfant, vous lui montrez vos limites et, donc, le posez dans un cadre rassurant pour lui. Une fois qu’il connaît et vos règles, il comprendra ce qui est accepté et ce qui ne l’est pas.

Il est important d’habituer votre enfant à suivre des règles et vivre certains refus, ainsi vous lui apprenez à contrôler ses émotions petit à petit et à tolérer des frustrations.

De plus, en lui posant des limites, il comprend que lui aussi il peut dire « non ». Cela est un moyen pour lui de s’affirmer.

Quand dire non à son enfant?

Pour déterminer quand faut-il ou pas  refuser les demandes de votre enfant, il est important de savoir faire la différence entre ses désirs et ses besoins. En effet, si votre enfant exprime un besoin comme la faim par exemple, vous devez y répondre de manière positive. Mais s’il demande des bonbons ou du chocolat, il s’agit sûrement plus d’un caprice que d’un besoin.

Réservez vos refus pour les choses qui sont importants pour vous. Voilà pourquoi il est conseillé de déterminer les règles que vous considérez comme essentiel à vos yeux et de les appliquer avec constance.

Comment dire « non » à son enfant ?

Quand vous refusez les demandes de votre enfant, il est important d’expliquer votre décision. De cette manière, il comprend mieux la situation et il sera plus facile pour lui d’accepter votre refus.

Ensuite, suggérez à votre enfant de trouver ensemble une autre solution ou offrez-lui une alternative pour l’aider à accepter un refus.

N’oubliez pas de féliciter votre enfant quand il réagit bien à votre refus. C’est une manière de l’encourager à reproduire ce comportement.