INFO COVID-19 : Les livraisons sont assurées. Le service client reste à votre service 7J/7.

Ramener un nouveau bébé à la maison : comment aider l’aîné à s'adapter

Il est indéniable que ramener à la maison un deuxième enfant est un territoire complètement nouveau, à la fois pour vous en tant que parents et pour votre aîné. Il arrive parfois qu’un enfant vive difficilement l’arrivée d’un bébé dans la famille. Peut-être a-t-il peur d’être négligé, ou se sent-il jaloux, car le petit dernier de la famille risque de lui prendre sa place ? Vous avez donc aujourd’hui la responsabilité supplémentaire de répondre aux besoins de deux enfants.

Comment aider mon premier-né à accepter la venue d’un nouveau bébé ?

Aussi intimidant que cela puisse paraître, il est tout à fait normal que votre aîné ressente de la jalousie avec l'arrivée d'un nouveau bébé. Comme pour tout grand changement dans la vie, il lui faut un certain temps pour s'adapter. La réaction d’un enfant peut varier à l’arrivée d’un bébé à la maison. Il se peut qu’il ne soit aucunement perturbé par ce changement, mais la plupart du temps il peut avoir certains comportements qu’il est important de gérer de manière positive et bienveillante.

Voici donc quelques conseils pour aider votre aîné à s'adapter à la vie avec un nouveau petit frère ou une nouvelle petite sœur.

Respectez les émotions de votre aîné

Durant les premiers jours, semaines et mois avec un nouveau bébé sont des moments importants où vous commencez à construire la relation avec lui. Mais  aussi important qu'il soit de créer des liens avec votre nouveau-né, il est tout aussi essentiel de faire l'effort de consacrer du temps à votre aîné, pour renforcer son lien émotionnel avec vous.

Faites-lui comprendre que vous l’aimez autant qu’avant. Accueillez ses émotions en lui disant qu’il est normal de ne pas toujours ressentir de l’amour envers son petit frère ou sa petite sœur.

Ne forcez rien, mais laissez votre aîné créer des liens avec le bébé à son propre rythme. Vous devez aussi le laisser vivre comme tous les autres enfants de son âge. Ce n’est pas parce qu’il est devenu grand frère qu’il faut obligatoirement demander de réagir comme un « grand ».

Gardez vos routines avec votre aîné

L’arrivée du nouveau bébé est certainement un grand changement dans la vie de tous les membres de la famille. Et cela peut être spécialement perturbant pour les jeunes enfants, car ils peuvent se poser beaucoup de questions : est-ce que mes parents m'aiment toujours comme avant ? Pourquoi passent-ils autant de temps avec le bébé ? M’ont-ils oublié ?

Voilà pourquoi il important de toujours garder les routines, car cela les rassure. Grâce à ces rituels déjà établis dans leurs quotidiens, ils arrivent à s'épanouir. Par exemple, votre enfant a-t-il une routine particulière à l'heure du coucher ? Tenez-vous-en… mais avec, peut-être, un léger ajustement.

Laissez-le vous aider

Donnez des responsabilités à votre aîné afin qu’il sache que lui aussi il a un rôle à jouer. Par exemple,  montrez-lui comment porter le bébé en toute sécurité. C'est une chose merveilleuse à considérer lors de l'introduction d'un nouveau bébé dans la famille. Après tout, les bébés représentent beaucoup de travail. Il est logique de laisser chaque membre de la famille contribuer à leurs soins, même votre premier-né.

Assurez-vous de trouver des tâches adaptées à l'âge que votre aîné peut faire pour aider à prendre soin du bébé. En lui permettant de contribuer activement aux soins du nouveau bébé, vous l’aidez à créer des liens avec son petit frère ou sa petite sœur.

Rappelez à votre aîné son importance

L'objectif principal d'un enfant est d'acquérir un sentiment d'appartenance au sein de votre unité familiale et de se sentir significatif. Naturellement, un enfant peut penser que sa place dans la famille peut être menacée lorsqu'un nouveau bébé entre en scène.

Prenez donc l'habitude de rappeler régulièrement à votre aîné le rôle important qu'il joue dans la famille. Essayez d'utiliser des phrases encourageantes qui mettent l'accent sur l'effort qu'il fait comme : « J'apprécie quand tu m’aides à changer le bébé. », « Merci d’avoir rangé les vêtements du bébé. Cela aide beaucoup maman ! »

En lui offrant une dose régulière d'encouragements, vous vous assurerez qu'il se souviendra positivement de son importance pour la famille et, surtout, pour le bébé. Cela aidera à combattre tout sentiment négatif comme la jalousie ou la rivalité entre frères et sœurs.

Consacrez du temps rien que pour lui

Faites de votre mieux pour passer du temps avec votre aîné, rien que vous et lui. Durant ces moments, parlez ensemble, dorlotez-le, jouez ensemble... Rappelez-vous que ce qui compte c’est de passer du temps de qualité avec lui. C’est-à-dire que vous êtes entièrement disponible pour lui, pour lui donner l’amour et l’attention dont il a besoin.

Pour que votre enfant ne se sente pas rejeté, les autres membres de la famille (grand-père, grand-mère, tante…) consacrent du temps avec lui quand vous n’êtes pas disponible. D’ailleurs, votre conjoint(e) peut faire en sorte de passer plus de temps avec votre aîné quand vous devez prendre soin de votre deuxième enfant.