INFO COVID-19 : Les livraisons sont assurées. Le service client reste à votre service 7J/7.

Qu'est-ce qu'une école Steiner-Waldorf?

La pédagogie Steiner-Waldorf est une méthode pédagogique fondée sur les conceptions éducatives de Rudolf Steiner, philosophe et occultiste autrichien. Il s'appuie sur l'anthroposophie, doctrine ésotérique dont il est le fondateur. La pédagogie Steiner-Waldorf est notamment dénoncée pour ses assises pseudo-scientifiques issues du courant anthroposophique et occultiste. Elle est aussi parfois soupçonnée de dérives sectaires, et critiquée pour la formation insuffisante de ses enseignants.

Les écoles Steiner-Waldorf

Il existe seulement une vingtaine d’écoles Steiner en France et un peu moins d’un millier dans le monde. L’éducation fournie par ces écoles se base sur des cycles qui vont de 7 en 7 ans. Chaque période correspondant à un développement spécifique : perte de dents de lait, puberté, majorité... Les élèves conservent le même enseignant d’une année à l’autre, pendant quelques années de suite. Une place prépondérante est laissée aux activités artistiques et notamment à l’eurythmie : un type d’expression corporelle par la musique. Certaines écoles sont sous contrat avec l’état, et les frais de scolarité dépendent des revenus parentaux.

Les avantages et les inconvénients d’une école Steiner-Waldorf

Beaucoup d’anciens élèves vantent les bienfaits de la pédagogie Steiner ainsi que les pratiques qui y sont appliquées. Comme l’enrichissement culturel par exemple. En effet, les élèves y apprennent l’anglais et l’allemand dès le début, et chaque année, quelques-uns sont envoyés dans d’autres établissements à l’étranger pour y faire un stage.

L’enseignement dans les écoles Steiner prend en compte la dimension émotionnelle de l’enfant afin de favoriser sa confiance en lui-même et son enthousiasme, au lieu de favoriser la crainte, la rivalité et la concurrence. Ainsi, le redoublement n’est pas pratiqué, ni le saut de classe d’ailleurs.

Une pédagogie qui se veut une éducation à l’autonomie, la créativité et au sens des responsabilités, mettant en lumière toutes les facultés de l’enfant. Toutefois, cette pédagogie Steiner qui se base officiellement sur l'anthroposophie associe une dimension spirituelle et religieuse à son enseignement. Ce qui va à l'encontre des principes de l’école laïque. Du coup, elle a du mal à se débarrasser de l’étiquette sectaire qui lui colle à la peau.

Les idées reçues sur la pédagogie Steiner-Waldorf

Tout comme la pédagogie Montessori ou la technique Freinet, la pédagogie Steiner-Waldorf est une méthode d’éducation alternative qui suscite bien des questions. Bien évidemment, beaucoup de parents ont des idées préconçues de ce genre d’enseignement.

  1. La pédagogie Steiner-Waldorf, c’est comme une secte !

En Allemagne il y a eu une enquête sur le sujet. Et elle a disqualifié cette idée de dérive sectaire. D’ailleurs, si c’était une secte, alors tous les anciens élèves des écoles Steiner feraient en seraient membre. Or, tous mènent leur vie à leur façon.

Le but affiché de la pédagogie Waldorf-Steiner est de rendre les enfants plus libres, pas de les enfermer dans une doctrine. Cependant, il existe peut-être un manque d’information sur l’aspect spirituel de cette pédagogie. En France, plus qu’ailleurs, le côté spirituel de ce mode d’éducation pose un réel problème. Mais est-ce que spirituel veut dire inévitablement sectaire ?

  1. Ce sont les enfants qui décident de tout

La pédagogie Steiner-Waldorf est une pédagogie du rythme. Le rythme fait office d’autorité, car il permet aux enfants d’avoir des repères, un cadre et une structure. Les journées sont rythmées par l’alternance entre activités dirigées et activités de jeux libres. Elles sont organisées toujours selon le même modèle et cette même alternance.

  1. La pédagogie Steiner-Waldorf n’est pas une pédagogie conçue pour les tout-petits

Il est vrai qu’au départ, c’est une pédagogie conçue pour les enfants un peu plus grands. Rudolph Steiner a donné un certain nombre d’idées et de conseils pour accompagner de très jeunes enfants. En effet, sa pédagogie s'appuie sur des concepts d’anthropologie généraux. Steiner met l’accent sur trois phases de développement : marcher, parler, penser. Trois facultés humaines qui sont à la base de tous les apprentissages.