INFO COVID-19 : Les livraisons sont assurées. Le service client reste à votre service 7J/7.

Quel jouet proposé à son enfant?

Les jouets font partie intégrante de l’apprentissage d’un enfant. Ils doivent participer au développement des capacités de l’enfant. Ainsi l’enfant pourra y jouer tout seul et stimuler certaines de ses compétences au fur et à mesure qu'il y joue.
1. Le jouet proposé doit répondre à la sensibilité de l’enfant au moment T
Il faut savoir déterminer dans quelle phase se trouve l’enfant afin de pouvoir répondre à ses besoins de la manière la plus adaptée et la plus juste. Par exemple, s’il est en pleine explosion du langage et qu’il demande de nommer tout ce qu’il voit sous ses yeux, vous pouvez lui proposer des jeux imagés.
2. Le jouet doit favoriser son autonomie
Offrir un jouet avec lequel il a toujours besoin de l’intervention d’un adulte va contre son autonomie. L’idée est qu’il doit pouvoir y jouer tout seul. Proposer à l’enfant de fixer des autocollants de décoration murale repositionnables où bon lui semble dans la maison est une bonne activité. Même si les images sont positionnées à l’envers, ce n’est pas grave.
3. Le jouet doit être beau et esthétique
Le sens du beau visuel se manifeste de très bonne heure chez l'enfant. Pour l’aider à développer son sens de l’esthétique, il vaut mieux choisir des jouets ayant une matière en bois plutôt que du plastique. Optez aussi pour une couleur douce et non criarde ou flashy.
4. Le jouet doit être simple
Éviter les jouets évolutifs ou tout-en-un, car ils contiennent beaucoup trop d’informations qui peuvent créer de la confusion et surtout de la sur-stimulation. Un jeu est un apprentissage, il ne devrait donc contenir qu’une seule information pour un enseignement.