INFO COVID-19 : Les livraisons sont assurées. Le service client reste à votre service 7J/7.

Que faire face au stress du confinement?

Depuis le début du confinement, votre quotidien est bouleversé. Vous êtes aujourd’hui contraint à rester à la maison. Il n’y a plus de café entre collègues ni de hammam entre copines pour se détendre durant les weekends. Vous devez gérer en plus de votre frustration, les tâches ménagères, le télétravail, l’école à la maison et vos inquiétudes par rapport au virus, à l’argent, à la pénurie… C’est une grande charge émotionnelle à faire avec pour un temps indéterminé (ou pas) et vous finissez par craquer. Vous avez des crises de nerfs, des réactions excessives, et des fessées...
Et si votre état émotionnel a un effet sur le comportement de votre enfant ? En effet, les enfants absorbent les émotions que nous avons du mal à gérer, et ils les manifestent à travers des réactions fortes ou des comportements d’opposition, de provocation, de retrait, etc. ce qui risque de vous irriter encore plus et peut-être vous aurez recours à la violence physique et psychologique.
Déstressez-vous !
Prenez votre temps pour nommer et comprendre vos émotions. Ils sont souvent l’expression d’un besoin réprimé ou empêché comme le besoin de sécurité, de reconnaissance, d’affection, ou de sociabilité. Parlez de ce que vous ressentez à un proche ou, si cela n’est pas faisable, essayez d’exprimer vos émotions à travers des activités que vous aimez comme la danse, le dessin, la musique… Après le passage de la tempête émotionnelle, communiquez avec votre enfant. Donnez- lui les mots pour qu’il apprenne à décrypter ses émotions et celles d’autrui.
Déculpabilisez-vous !
Cette période particulière que nous traversons tous, nous devons l’avouer, est assez difficile à surmonter. Mais comme toutes les épreuves de la vie qui balancent nos habitudes, telles qu’un deuil, un déménagement, ou un divorce ; nous n’avons pas à être parfaits dans toutes les circonstances !