INFO COVID-19 : Les livraisons sont assurées. Le service client reste à votre service 7J/7.

Quand papi et mamie gardent les enfants: comment éviter les conflits?

Qu'il s'agisse de garde d'enfants tous les jours ou simplement d'un rendez-vous occasionnel le samedi soir, l'un des plus grands facteurs de stress pour les parents est de faire confiance à la personne chargée de surveiller leurs enfants.

Et plus les enfants sont jeunes, plus l'anxiété et le stress sont élevés. Voilà pourquoi, si ce sont les grands-parents qui sont disponibles, l'anxiété disparaît.

Comment faire garder ses enfants par les grands-parents ?

Toutefois, demander aux grands-parents de garder les enfants peut aussi avoir ses propres problèmes. D'une part, grand-mère peut avoir des idées différentes de la discipline et des routines de maman. Cela contribue à créer des tensions entre les deux adultes, et l'enfant peut vivre avec deux ensembles de règles et devenir habile à opposer un gardien à l'autre.

Même si les grands-parents jouent simplement le rôle de baby-sitter occasionnelle, vous risquez toujours de faire face à des désaccords occasionnels sur presque tout. Voici nos conseils pour éviter les problèmes potentiels quand vous faites garder vos enfants par papi et mamie:

papi enfant

Créez une courte liste de non-négociables

Bien évidemment, vous devez vous assurer que certaines priorités seront prises en compte. Pourtant, papi et mamie ont besoin d'une certaine flexibilité pour adhérer à son propre style personnel.

Une liste de 3 à 5 règles non-négociables peut vous aider. Ainsi, vous aurez la tranquillité d'esprit que votre petit de 2 ans fera sa sieste et ne sera pas complètement grognon pendant toute la soirée. En contrepartie, les grands-parents se sentiront libres de décider de ce qu’ils feront pour la routine de la sieste, par exemple.

Avoir un plan pour les désaccords

Il y a de fortes chances qu’entre vos parents et vous, il y ait de temps à autre des désaccords sur la garde des enfants. Et ces questions peuvent être difficiles à soulever.

Pour résoudre efficacement le problème, convenez à l'avance d'un plan de gestion des désaccords et pratiquez une bonne communication.

Par exemple, éviter les affirmations telles que «Vous n’avez jamais…» ou «Vous avez toujours…», qui peuvent mettre une personne sur la défensive. Utilisez plutôt les termes «Je sens que vous piétinez mon autorité parentale lorsque vous ne tenez pas compte des règles non-négociables».

Après avoir entamé une conversation productive, travaillez ensuite sur des solutions. Ainsi, une fois que tout le monde a fait part de ses préoccupations, réfléchissez à une liste de moyens de résoudre le problème. Discutez d'abord de la solution qui est dans le meilleur intérêt de votre enfant, puis des autres parties impliquées.