INFO COVID-19 : Les livraisons sont assurées. Le service client reste à votre service 7J/7.

Qu’est-ce que l’emmaillotage?

L’emmaillotage est une technique traditionnelle qui consiste à envelopper le bébé dans une couverture ou un lange pour limiter ses mouvements, mais aussi pour favoriser son sommeil. Ainsi, cette technique sécurise et calme le bébé, ce qui diminuerait ses pleurs. Pratiqué depuis toujours dans de nombreux pays, les Français décident, durant les années 70, de ne plus utiliser cette méthode vu que les spécialistes du développement de l’enfant lui reprochent d’aller à l’encontre de la liberté de mouvement des bébés. De ce fait, cette technique a ses partisans et ses détracteurs qui pointent ses risques.

  1. Quand emmailloter bébé?

Pour les partisans de l’emmaillotage, le fait d’être contenus dans un lange ou une couverture, les bras regroupés sur son buste permettrait aux nouveau-nés de retrouver les sensations sécurisantes qu’il avait dans le ventre de sa mère. L’emmaillotage est donc généralement utilisé lorsqu’un bébé a besoin d’être calmé parce qu’il est en crise, irrité ou très agité. Evidemment, il faut d’abord vérifier que son inconfort n’est pas dû à autre chose comme la faim, une couche mouillée, une douleur physique ou à une infection. S’il est bien, le bébé peut être emmailloté plusieurs fois par jour si nécessaire.

  1. Les risques de l’emmaillotage

Ce que beaucoup reprochent à cette pratique, c’est le fait qu’il favorise la survenue des luxations de la hanche. C’est pour cette raison qu’il est toujours recommandé de vérifier si les jambes de votre bébé ne sont pas trop serrées lorsqu’il est emmailloté. En effet, près de 2% des bébés naissent avec une hanche dite instable, et cette pratique traditionnelle maintient les jambes de bébé immobiles et allongées, ce qui va à l’encontre du bon développement des hanches.

De plus, selon certains spécialistes de la petite enfance, l’emmaillotage augmenterait également le risque de mort subite du nourrisson au-delà de ses 2 mois. En effet, votre bébé pourrait se tourner seul sur le ventre, car il bouge plus. Le risque de mort subite du nourrisson est donc d’autant plus important ainsi couché.

  1. Les précautions à prendre

Tout d’abord, il faut vous assurer du confort de votre bébé. Bien que la majorité des bébés aiment être emmaillotés, si le vôtre ne semble pas apprécier cette pratique, ce n’est pas la peine d’insister.

Ensuite, il est essentiel de s’assurer que votre bébé n’aura pas trop chaud. L’emmaillotage peut faire monter sa température corporelle, un des facteurs associés à la mort subite du nourrisson. Pour sa sécurité, il vaut mieux utiliser un tissu léger.

Il aussi est très important d’éviter d’emmailloter le bébé trop serré dans sa couverture au niveau des jambes. Il doit toujours pouvoir les bouger, et placer ses bras en position physiologique, c’est-à-dire les mains sur le torse et près du visage. Pour s’en assurer, essayez de mettre votre main entre sa couverture et sa poitrine. Si vous n’avez pas eu de mal à le faire, c’est que votre bébé n’est donc pas trop serré.

  1. Comment emmailloter bébé en toute sécurité?

Voici une technique couramment utilisée pour emmailloter votre bébé en toute sécurité :

Étape 1 : étendre la couverture en losange, coin vers le haut et plier le coin du haut par en dessous ;

Étape 2 : déposer votre bébé au centre de la couverture, ses épaules au même niveau que le coin plié ;

Étape 3 : déplier son bras gauche et recouvrir son corps de la couverture en l’insérant sous son côté droit ;

Étape 4 : déplier son bras droit et recouvrir son corps de la couverture en l’insérant sous son côté gauche ;

Étape 5 : s’assurer que les hanches et les jambes ont assez d’espace pour bouger ;

Étape 6 : tortiller le bas de la couverture pour en faire une pointe et la replier sous les jambes du bébé.

Vous pouvez aussi laisser les bras de bébé repliés vers le haut afin qu’il puisse toucher son visage avec ses mains.