INFO COVID-19 : Les livraisons sont assurées. Le service client reste à votre service 7J/7.

Pourquoi utiliser les consignes positives avec un enfant de moins de 3 ans?

Pour un enfant de 3 ans ou moins, les règles sont importantes afin qu’il puisse évoluer dans un environnement encadré. Mais pour qu’il les respecte, il faut toutefois qu’il les comprenne. Ce serait vraiment l’idéal s’il arrivait à immédiatement les assimiler, ce qui n’est en réalité pas le cas des jeunes enfants. C’est pour cette raison qu’il est recommandé d’appliquer les consignes positives pour une parentalité positive et bienveillante.

  1. Pourquoi votre enfant n’écoute-t-il pas?

Il peut y avoir plusieurs raisons qui font que votre enfant ne respecte pas les consignes que vous avez instaurées :

  • L’inattention : il vaut mieux s’assurer que votre enfant vous regarde quand vous lui parlez.
  • Il ne veut pas faire ce que vous lui demandez
  • Il cherche à attirer l’attention (même négative)
  • Il n’est pas d’humeur : il a faim, il est fatigué, etc.
  • Son cerveau est encore en plein développement et ne lui permet pas de se contrôler et de respecter l’interdit.
  • Il n’est pas encore capable de s’exprimer correctement, son langage n’est pas assez développé
  1. Qu’est-ce qu’une consigne positive?

Les consignes positives c’est tout simplement le fait de dire les choses de manière affirmatives. Par exemple, au lieu de dire « Ne mange pas la bouche ouverte ! », dites plutôt « Mange la bouche fermée ! ».

L’utilisation de consignes positives est une bonne façon d’aider votre enfant à respecter les règles, car elles sont plus faciles à comprendre que les consignes négatives. En utilisant les consignes positives, votre enfant comprendra plus vite et il coopéra plus facilement. D’ailleurs, la consigne positive dit à l’enfant ce qu’il doit faire alors que la consigne négative ne lui indique que ce qu’il ne doit pas faire ou ce qui est interdit, mais sans mentionner ce qui est attendu de lui. Du coup, il y aura moins de frustration pour vous !

  1. Les interdits nécessaires

Il est impossible de formuler toutes vos consignes de façon positive, bien que ce soit souhaitable. En effet, votre enfant a besoin de certains interdits afin d’éviter certains gestes ou comportement qui touchent sa sécurité. Le tout est de bien choisir ces interdits.

Par exemple, il est important de dire à votre enfant de ne surtout pas jouer dans la rue, ou de ne pas frapper les autres enfants. Expliquez-lui bien pourquoi, dites-lui ce qu’il doit faire et ce que vous attendez de lui.

Néanmoins, lorsque vous vous exprimez, il est important d’utiliser un ton ferme, mais bienveillant. Évitez donc d’utiliser un ton anxieux pour les consignes négatives visant à protéger votre enfant.