INFO COVID-19 : Les livraisons sont assurées. Le service client reste à votre service 7J/7.

Parents: comment garder son calme?

Etre tracassé, se lever du pied gauche, ne pas être d’humeur, être fatigué, être stressé... autant de facteurs pouvant influencer vos réactions envers votre enfant. Alors avant tout, il est essentiel de se demander si c’est réellement son comportement qui vous agasse et qui a provoqué votre réaction de colère. Voilà pourquoi il est important de prendre le temps de réfléchir à vos réactions afin de trouver le moyen de travailler sur le fond du problème et éviter de crier après votre enfant.  

Comment garder son calme quand « vous n’êtes pas d’humeur » ?

Quand vous êtes confronté à ce genre de situation où la tension est presque à son comble, il n’est pas toujours facile de garder son calme. Crier sur son enfant n’est pas une partie de plaisir pour un parent.  Nous vous prodiguons nos conseils pour garder son sang-froid et ainsi rester dans la bienveillance.

Rappelez-vous que vous êtes l’exemple à suivre

Face aux frustrations ou autres contrariétés, il est important de prendre sur soi, et de faire des efforts pour se contrôler et canaliser son impulsivité. La manière dont vous  répondrez aux émotions de votre enfant durant ses cinq premières années le marquera profondément jusqu’à l’âge adulte. Donc, prenez le temps de réfléchir à votre réaction face à une situation frustrante, et votre enfant en fera de même.

Dites « non ! »… mais calmement

Pour éviter de céder à la colère et de se retrouver avec les regrets et la culpabilité d’avoir sur-réagit, vous pouvez vous entraîner à dire « non » tout en restant calme et posé. Formuler les interdits tout en restant calme est plus facile à dire qu’à faire. Alors exercez-vous en vous posant devant votre miroir et dites : « Non, je ne suis pas d’accord ! » « Non, Je t’interdis de faire ça ! »

Votre colère lui fait peur

Quand votre tout-petit fait sa crise, il est important de ne pas céder à votre propre colère et de ne pas vous laissez envahir par l’angoisse.  En effet, Il arrive souvent que les parents soient tellement exaspérés et dépassés par les cris et les pleurs qu’ils explosent eux aussi. Bien que ce soit une réaction « normale », il est important de se souvenir qu’en perdant votre sang-froid, vous ne faites qu’inspirer de la crainte à votre enfant. Il a peur, car la personne qui devrait le rassurer, le calmer et lui offrir la sécurité est en train de perdre le contrôle et d’exploser devant lui.

Expliquez-lui pourquoi vous êtes en colère

S’il vous arrive de perdre le contrôle, dîtes à votre enfant pourquoi vous êtes en colère, et ce que vous ressentez. Dites-lui que vous regrettez de vous être emporter. Présenter ses excuses à son enfant peut l’apaiser et renforcer votre relation avec lui. Cela ne nuira pas votre autorité mais lui montre qu’il est normal de faire des erreurs et que ce n’est jamais la bonne solution que de laisser sa colère l’emporter. Expliquez-lui ensuite comment vous allez faire pour reprendre le dessus et vous calmer.