INFO COVID-19 : Les livraisons sont assurées. Le service client reste à votre service 7J/7.

Maîtriser sa colère

Se mettre en colère devant son enfant peut arriver à tous les parents. Cependant, quand vous êtes en colère, il est important de faire passer la sécurité de votre enfant en premier. Si vous devez vous éloigner pour vous calmer, assurez-vous de le laisser à quelqu’un de confiance. De plus, cette réaction peut entrainer chez l’enfant une augmentation du stress ainsi que différentes émotions, telles que la peur, l’impuissance, la tristesse et la honte.

D’où vient la colère d’un parent?

Lorsque vous rentrez d’une dure journée de travail, par exemple, vous sentez la colère montez à cause des cris des enfants qui jouent et courent partout dans la maison. Vous pensez alors que c’est la source de votre frustration. Mais si vous y réfléchissez vraiment, est-ce vraiment le cas ? Pour le savoir, demandez-vous si vous réagissez toujours de la même façon lorsque votre enfant adopte un certain comportement. Généralement, la réponse est non. Votre humeur, votre niveau d’énergie, votre journée de travail et l’accumulation de petits stress influencent grandement vos réactions envers votre enfant. C’est pour cela que vous devez prendre le temps de comprendre vos réactions. C’est une manière de pouvoir travailler sur le réel problème et ainsi diminuer les risques que la situation se reproduise. Une fois que vous avez déterminé la réelle source de votre frustration, soyez tout simplement honnête avec votre enfant. Vous pouvez par exemple lui dire : « J’ai perdu patience quand tu as refusé d’aller prendre ton bain, mais ce n’est pas de ta faute. J’ai eu une dure journée au bureau. Je suis désolé de ma réaction. »

Comment garder son sang-froid

Au moment où vous sentez la colère qui monte en vous, éloignez-vous un instant au lieu d’exploser devant votre enfant. En plus de vous calmer, vous montrez à votre enfant qu’il y a des façons saines de gérer la colère. Nous vous donnons ici quelques astuces pour vous aider à maitriser la colère et à vous détendre :

  • Encouragez-vous vous-même en modifiant le dialogue dans votre tête. Par exemple, au lieu de penser : « Je n’en peux plus, je ne suis plus capable! », dites-vous plutôt : « Je vais me calmer avant de réagir. »
  • Faites un exercice de respiration : comptez jusqu’à 10, respirez profondément ou buvez un verre d’eau.
  • Essayez de vous rappeler un moment de bonheur ou de tendresse, ou encore donner un câlin à votre enfant pour que cerveau libère de la dopamine et de l’ocytocine, des hormones de bienêtres qui vous calmeront.
  • Essayez de vous changer les idées, avec de la musique par exemple.
  • Changez de pièce ou sortez quelques minutes, mais assurez-vous avant que votre tout-petit soit en sécurité.
  • Téléphonez à votre partenaire, à un ami, etc.
  • Écrivez au sujet de ce qui vous a mis en colère.
  • Vous pouvez aussi tout simplement dire à votre enfant que vous êtes en colère et lui expliquer ce que vous comptez faire pour vous calmer.
  • Surtout, évitez les gestes violents, car cela ferait peur à votre enfant et alimenterait votre colère au lieu de vous calmer.