INFO COVID-19 : Les livraisons sont assurées. Le service client reste à votre service 7J/7.

Les peurs enfantines

Une peur représente un élément dans l’environnement de l’enfant qui lui est inconnu et qu’il ne sait pas comment affronter. Certains enfants sont naturellement plus craintifs que d’autres. Mais en général, beaucoup d’enfants passent un jour par la peur du noir, des monstres, des orages ou du père Noël. Les peurs enfantines peuvent toutefois être des expériences qui font grandir, à condition d’être apprivoisées. Tranquillement, mais sûrement, vous pouvez aider votre enfant à les surmonter.

À partir de 2 à 4 ans, l’enfant peut avoir certaines peurs passagères. Par exemple, la peur des gros animaux, surtout s’il n’y en a pas à la maison, la peur des orages, etc. Elles surviennent surtout en raison de la peur de l’inconnu ou par la réaction excessive des autres dans certaines situations.

En grandissant, ces peurs sont  associées à un objet ou à une situation particulière. L’enfant peut aussi avoir peur des catastrophes naturelles ou de la guerre, après avoir vu des images d’actualités troublantes à la télévision. C’est aussi l’âge des premières peurs sociales: être rejeté à l’école, prendre la parole en public, etc.

Comment aider votre enfant ?

Comme parent, vous pouvez aider votre enfant à vaincre tranquillement ses peurs. Apprendre à affronter ses craintes est une étape importante du développement de l’enfant. Cela peut grandement augmenter sa confiance.

  • Prenez au sérieux la peur de votre enfant, sans le ridiculiser ni le disputer.
  • Renforcez son courage en lui rappelant les situations où il n’a pas peur ou les moments où il a réussi à vaincre sa peur.
  • Décodez ses signaux de peur.
  • Favorisez l’expression de ses émotions pour qu’il apprenne à nommer ses peurs.
  • Aidez votre enfant à apprivoiser sa peur, graduellement. Parlez avec lui de sa peur, pour qu’il apprenne à y faire face, puis qu’il arrive à la surmonter. Allez à son rythme et ne le forcez pas à l’affronter. S’il est bouleversé, réconfortez-le calmement en le tenant dans vos bras et rassurez-le en lui disant que tout ira bien.
  • Augmentez son sentiment de contrôle en lien avec sa peur en lui proposant une action à poser.
  • Parlez de vos propres peurs d’enfant, en prenant soin d’en choisir une autre que la sienne
  • Utilisez les jeux, les dessins et les histoires. C’est un excellent moyen d’apprivoiser son angoisse.