INFO COVID-19 : Les livraisons sont assurées. Le service client reste à votre service 7J/7.

Les erreurs des parents les plus fréquentes

Tous les parents essaient de faire ce qui est le mieux pour leurs enfants. Cependant, même s’ils pensent bien faire, il arrive que leur comportement soit nuisible au développement de leurs enfants. En effet, personne n’est parfait, et les parents encore moins. Bien que vous n’ayez aucune raison de vous culpabiliser, nous avons listé dans cet article certaines erreurs que bien des parents font :

1. Féliciter l’enfant pour tout ce qu’il fait:

Bien que les louanges soient des phrases positives, elles ne sont pas pour autant toujours bénéfiques pour l’éducation de nos enfants. De nos jours, il est très courant de voir des enfants accros aux louanges de leurs parents. Ils seront dépendants du regard des autres, surtout de leurs parents. Il est donc préférable d’utiliser des phrases d’encouragement : « Je sais que tu peux le faire !», « Essaye encore ! » au lieu de tout simplement dire « Tu es le meilleur », « tu es un champion ». Encourager son enfant permet de développer son estime de lui-même et sa confiance en lui.

2. Trop gâter :

Si un enfant est trop gâté, il finira par croire que posséder des choses conduit au bonheur. L’enfant ne sera jamais satisfait par ce qu’il a. Ce qui pourrait engendrer des dépendances et des compulsions. D’ailleurs, donner des récompenses n’est pas non plus une bonne idée. Pour Maria Montessori, les récompenses sont “l’esclavage de l’esprit“. Elle ajoute qu’à l’école, la récompense est de nature à engendrer l’envie et la vanité, au lieu de susciter cette élévation faite d’efforts, d’humilité et de charité qu’il est donné à tous d’atteindre.

3. Attendre beaucoup de l’enfant:

Il n’est jamais bon de ne voir que les erreurs des enfants, au lieu de cela, concentrez-vous sur le positif. Encourager le succès de ses enfants ! Cependant à outrance, les enfants seront contraints à la perfection dans tout, dans l’apparence, dans les relations sociales, dans le sport… Au fil du temps, les enfants élevés de cette façon se sentiront mal dans leur peau à la moindre erreur.

4. Donner trop de choix:

De nombreux parents pensent que leurs enfants ont droit de choisir. Oui, c’est en partie vrai ! vous pouvez donner le choix à votre enfant : « que veux-tu porter, le pull vert ou le rouge ? », « Est-ce que tu veux prendre ton bain après avoir rangé tes jouets, ou tu les rangeras après le bain ? ». Ce sont des décisions qui incitent l’enfant à être responsable. Cependant, si les enfants ont toujours des choix sans fin, ils risquent d’être submergés par autant d’options.

5. Les garder trop occupés:

Que ce soit avec des activités sportives ou artistiques, beaucoup de parents pensent bien faire en occupant le plus l’emploi du temps de leurs enfants. De ce fait, ils croient à tort que ses «activités» gardent leur enfant loin de l’ennui, mais, au final, cela ne fera qu’entrainer un burn-out chez l’enfant voire même engendrer chez lui un comportement agressif.

6. Des valeurs parfaites :

Inculquer des valeurs à partir d’une religion stricte ne les rendra pas parfaits. De plus, quand les enfants remarqueront l’hypocrisie chez leurs parents ou leurs leadeurs adorés, le château de cartes s’effondrera.

7. Penser que l’intelligence les sauvera:

Promouvoir l’intelligence comme une fin en soi peut conduire l’enfant à devenir arrogant, pensant que tout le monde est stupide. En plus de tout cela, il se pourrait que l’enfant devienne un solitaire à l’école et d’être rejetés par ses camarades.

8. Ne pas aborder le sujet de la sexualité:

Beaucoup de parents sont terrifiés ou pensent qu’il est inapproprié de parler de sexualité à un enfant. Pourtant plus vous abordez le sujet à un jeune, plus il sera à l’aise d’en parler avec vous quand il sera plus grand. Il suffit d’aborder le sujet « comment on fait des enfants ? » avec les mots appropriés à son âge, et de ne donner que les informations qu’il a besoin d’entendre. Éviter le sujet ne le sauvera pas. Au contraire, la curiosité l’incitera à trouver les réponses seul plus tard (sur internet, par des amis plus âgés, etc.)

9. Utiliser la honte, le mépris ou la menace:

Utiliser des mots blessants pour inciter votre enfant à faire ce que vous lui demandez n’est pas une bonne stratégie. Ne dites jamais à votre enfant que vous ne l’aimerez plus si il ne fait pas ci ou ça.  Oui, à court terme vous aurez ce que vous voulez, mais sur le long terme, l’enfant se sentira abandonné et ne se souciera plus d’accomplir lesdites tâches.

10. Surprotéger les enfants :

Oui vous aimez votre enfant, vous ferez tout pour lui ! Mais même avec de bonnes intentions, c’est une erreur de se plier à ses quatre volontés et faire tout à sa place. Si vous faites partie de ses parents qui surprotègent leurs enfants, ne soyez pas surpris lorsque l’enfant ne respecte rien, doute de ses capacités et devient quasi dépendant de votre présence. Tout le monde a besoin d’apprendre à perdre, c’est juste une autre façon d’acquérir de la sagesse et de l‘expérience sur ce qu’il ne faut pas faire.

11. Corriger physiquement l’enfant:

Nos grands-parents ainsi que nos parents l’ont fait ! Les punitions, les sanctions et les corrections physiques ont longtemps été une manière d’éduquer. Et beaucoup pensent encore que cela leur permet de faire obéir. Mais l’utilisation des châtiments corporels ne fonctionnera jamais aussi bien que l’amour et la compréhension. En réalité, il n’en résulte qu’une perte totale de confiance en soi et de grandes difficultés relationnelles, avec le gros risque que l’enfant reproduise plus tard ce schéma avec ses propres enfants.