INFO COVID-19 : Les livraisons sont assurées. Le service client reste à votre service 7J/7.

Les effets du stress liés au confinement chez l'enfant

Avez-vous remarqué que plus le confinement se prolonge, plus les enfants ont tendance à reprendre leurs habitudes lorsqu'ils étaient plus jeunes. Peut-être que certains décident de jouer avec leurs jouets de bébé, ou sucent leurs pouces à nouveau. Toutefois, de tels comportements ne sont pas un motif d’alarme. Les experts disent que de nombreux enfants montrent des signes de régression en ce moment, et qu'il s'agit simplement d'un mécanisme d'adaptation pour faire face à l'incertitude et au stress.
Voici ce que les parents doivent garder à l'esprit durant cette période de confinement:
- La régression est différente d'un enfant à l'autre
N'importe qui peut souffrir d'anxiété pandémique, même les enfants. Bien que les voir visiblement malheureux ou en détresse soit un signe qu'ils peuvent avoir besoin d'un soutien psychologique, les comportements régressifs peuvent être plus difficiles à repérer et à traiter.
Le magazine britannique Today rapporte que les crises de colère et l'attachement aux parents pourraient également indiquer qu'un enfant a fait un pas en arrière sur le plan du développement, afin de faire face au stress.
- La régression est une réaction normale au stress
Votre enfant agissant comme un bébé ne signifie pas que vous avez échoué en tant que parent. Le parent d'aujourd'hui a noté que même des changements de vie relativement normaux peuvent justifier le «mode bébé», comme avoir un nouveau frère ou ne pas dormir suffisamment.
Les gens de tous âges peuvent revenir à des mécanismes d'adaptation anciens et familiers lorsqu'ils sont confrontés à une situation de crise. Un enfant peut régresser consciemment ou inconsciemment afin d'attirer plus l'attention de ses parents ou de prendre le contrôle de leur vie.
- Ce n'est pas le moment de discipliner
Il faut essayer d'être patient avec les enfants qui adoptent un comportement régressif, car c’est leur manière de montrer qu'ils sont trop dépassés par la situation. "Ils vous le montrent, car ils n'ont pas les mots pour vous le dire. Rassemblez donc toute votre patience et rappelez-vous que votre enfant a besoin de votre soutien pour faire face à cette période difficile. Vous pouvez soit réduire les exigences envers l'enfant, soit augmenter les ressources intérieures de l'enfant. » explique le Dr Laura Markham, auteure du livre « Peaceful Parents happy kids ».
Cela peut être fait en rassurant verbalement votre enfant qu'il est aimé pour l'aider à surmonter le problème actuel.
- Aidez-les à gérer les rancunes
Les enfants pourraient ressentir le besoin de s'ouvrir aux parents au sujet de leurs inquiétudes. Si cela se produit, il est important de reconnaître que ce qu'ils ressentent est valable avant d'essayer de résoudre leur problème.
Si vous sautez l'étape de validation avant de rassurer ou de passer en mode de résolution de problèmes, cela ne donne pas à votre enfant la possibilité de surmonter les sentiments qui motivent son comportement.