INFO COVID-19 : Les livraisons sont assurées. Le service client reste à votre service 7J/7.

Garder les enfants loin des disputes entre parents

Il est impossible d’éviter tous les conflits au sein de la famille, même si la bienveillance est la philosophie que vous avez choisie. En psychologie positive, on nous enseigne que les disputes entre parents peuvent causer des dégâts psychologiques profonds chez les enfants. Se disputer devant les enfants est donc l'une des pires choses que nous pouvons faire en tant que parents. Surtout si l’enfant assiste à des scènes virulentes, des explosions de colère, des insultes voire de violences physiques. Dans les disputes, la forme est donc importante et la résolution encore plus, car nous sommes des modèles pour nos enfants.
Les enfants témoins d’affrontements verbaux et même physiques peuvent éprouver un sentiment de détresse. Celui-ci peut évoluer en sentiment de colère, de tristesse ou de peur. Et quand ils sont bébés, les conséquences au niveau psychologique sont encore plus importantes. En effet, les nouveau-nés sont capables de mémoriser dans leur subconscient les humeurs, les gestes et le ton de la voix des personnes de son entourage. Tout comme ils peuvent percevoir l’amour qui les entoure, ils peuvent ainsi ressentir quand l’ambiance à la maison est tendue.
Un environnement calme contribue à un développement psychologique harmonieux. De par ce fait, un environnement tendu peut causer des troubles émotionnels profonds aux enfants.
Ainsi, pour garder vos enfants loin de vos conflits, évitez :
- de mettre vos enfants dans une position qui les oblige à choisir un camp;
- de parler en mal de l’autre parent ou de lui attribuer un blâme en présence de vos enfants;
- de demander à vos enfants de cacher des secrets à l’autre parent ou de l’espionner;
- de vous quereller ou de parler de sujets délicats avec votre partenaire devant les enfants;
- de demander à vos enfants de transmettre des messages entre vous deux;
Les problèmes entre les parents doivent être réglés directement entre vous deux. Écoutez vos enfants lorsqu’ils ont le courage de vous dire qu’ils ne veulent pas être mêlés à vos différends.