INFO COVID-19 : Les livraisons sont assurées. Le service client reste à votre service 7J/7.

Les consignes positives

Pour se faire obéir de votre petit bambin, il est plus efficace d’utiliser des consignes positives. C’est une bonne façon d’aider votre enfant à respecter les règles que vous avez instaurée, car elles sont plus faciles à comprendre. En effet, la consigne positive dit à l’enfant ce qu’il doit faire, tandis que la consigne négative ne lui indique que ce qu’il NE DOIT PAS faire sans pour autant mentionner ce qui est attendu de lui.
Par exemple au lieu de dire « ne monte pas sur le canapé », vous pouvez lui dire tout simplement « descends du canapé ». En effet, avant 2 ans, si vous utilisez la forme négative avec un enfant, il sera difficile pour lui de comprendre ce que signifie l’expression « ne pas ».
De plus, lorsque vous formulez une consigne de façon négative, vous mettez l’accent sur ce que votre enfant fait mal. À force de répétition, votre enfant finira par avoir l’impression que quoi qu’il fasse, il ne fait rien de bien. De ce fait, il pourrait alors avoir moins envie de collaborer par la suite.
Cependant, vous ne pouvez pas toujours formuler toutes vos consignes de façon positive. Votre enfant a parfois besoin de certains interdits pour empêcher des gestes inacceptables ou des comportements qui touchent sa sécurité.
Il s’agit de bien choisir ces interdits. Il est par exemple nécessaire de lui dire de ne pas jouer dans la rue et de ne pas taper un ami. N’oubliez pas de lui expliquer les raisons de ses interdits tout en évitant d’utiliser un ton anxieux pour ces consignes négatives afin qu’elles ne créent aucun stress chez l’enfant.