INFO COVID-19 : Les livraisons sont assurées. Le service client reste à votre service 7J/7.

L'enfant qui frappe: que faire?

Il est tout à fait normal de se sentir  déstabilisé quand votre enfant vous frappe ou tape d’autres personnes. Un jeune enfant peut, dans certains cas, frapper et hurler lorsqu’il est frustré. La raison de cette réaction est uniquement le fait qu’il n’a que peu de contrôle sur lui-même. De plus, s’il  n’a pas encore une bonne maitrise du langage, alors il risque de ne pas avoir les capacités pour exprimer ses émotions.

Comment réagir ?

Évidemment, votre enfant a le droit d’être en colère, mais il est important qu’il apprenne à exprimer ses émotions négatives de façon acceptable. De ce fait, les gestes violents ne devraient jamais être tolérés. Votre enfant a besoin de limites. En lui expliquant de façon simple les gestes qui sont acceptables et ceux qui ne le sont pas, vous l’aiderez à développer sa capacité à entrer en contact avec les autres. Il est important que vous soyez toujours constant. Sur le long terme, il comprendra peu à peu ce que vous attendez de lui et développera des habiletés pour mieux exprimer ses émotions négatives.

Rappelez-vous que vous représentez la source première de sécurité physique et psychologique de votre enfant. Ne vous laissez donc pas atteindre par ses gestes. Vous devez donc réagir rapidement, mais calmement afin de continuer à lui assurer un environnement sécuritaire. De plus, il apprendra à mieux gérer sa colère en vous voyant gérer la vôtre.

 Que faire si votre enfant frappe?

Lorsque votre enfant vous frappe ou frappe quelqu’un, il est inutile de le taper en retour pour lui montrer que ça fait mal.  Vous ne feriez qu’instaurer la confusion chez votre enfant. En d’autres termes, il ne comprendra pas pourquoi il n’aurait pas le droit de taper si vous, vous le faites. N’oubliez pas que vous êtes le premier modèle de votre enfant.

Placez-vous toujours à sa hauteur afin de pouvoir le regarder dans les yeux. Exprimez-vous fermement, mais avec calme, dites-lui que vous n’êtes pas d’accord avec son comportement agressif. S’il continu toujours de vous frapper, dites-lui qu’il est préférable que vous vous éloigner l’un de l’autre, car vous n’acceptez pas d’être tapé. Dites-lui que vous serez heureux d’être de nouveau avec lui lorsqu’il ne vous tapera plus. S’il vous suit pour vous taper, votre enfant recherche probablement le contact avec vous. Essayez de le prendre tendrement et solidement dans vos bras pour lui faire un gros câlin et, même s’il résiste au début, ne relâchez pas votre étreinte.

Une fois le calme revenu, aidez-le à nommer l’émotion qu’il a vécu en vous exprimant sur ce vous avez ressenti : « Je pense que tu étais fâché parce que..., mais je n’accepte pas quand tu frappes. Tu exprimer ta colère d’une autre manière. »