INFO COVID-19 : Les livraisons sont assurées. Le service client reste à votre service 7J/7.

L'enfant qui dénonce

A l’âge de 5 ans, le fait de dénoncer son petit frère/sœur ou son ami parce qu’il n’a pas respecté les règles est un comportement normal. Même après cet âge, l’enfant peut toutefois continuer à avoir des phases où il aura tendance à mentionner au parent ou à l’adulte responsable le moindre geste qu’il juge incorrect de la part de l’autre enfant.

La première chose à faire lorsque votre enfant se présente à vous en dénonçant un autre enfant est de le questionner sur sa motivation. Il est préférable de ne pas l’encourager à continuer ce genre de comportement. En effet, ce n’est pas le rôle d’un enfant de surveiller les autres, car il risque -de se mettre ses camarades à dos.

Voici quelques raisons qui pourraient le pousser à dénoncer.

  1. Attirer votre attention

Si votre enfant prend l’habitude de dénoncer les autres enfants c’est peut-être pour attirer l’attention sur lui ou pour devenir le « complice » de l’adulte.

Dans ce cas, demandez-lui pourquoi il vous en parle et évaluez avec lui la gravité réelle de la situation qu’il dénonce. Profitez-en pour lui expliquer pourquoi vous n’agirez pas dans cette situation. Expliquez-lui aussi que ce n’est pas son rôle de surveiller les autres et que c’est aux adultes d’assurer la supervision des enfants. Il n’a que son propre comportement à surveiller. Enfin, essayez de consacrer du temps à passer en exclusivité avec lui pour combler son besoin d’attention.

  1. Exprimer son malaise

Parfois, l’enfant dénonce, car il se sent contrarié, blessé… Il vit en quelque sorte un malaise et il ne sait pas comment l’exprimer à l’autre enfant en cause.

Lorsque vous êtes face à ce genre de situation, vous devez écouter votre enfant, soyez attentif, et aidez-le à exprimer ce qu’il vit. Aidez-le à mettre des mots sur ses émotions. De plus, vous devez également évaluer la situation au cas où il s’est passé quelque chose de réellement sérieux. S’il s’agit d’une mésentente mineure, aidez plutôt votre enfant à trouver ses propres solutions. Favorisez son autonomie en l’incitant à dire à l’autre enfant ce qu’il ressent et à exprimer calmement ses désirs ou ses malaises.

  1. Bien paraître

Se mettre de l’avant, se donner du pouvoir et avoir l’avantage sur l’autre, ce sont peut-être les raisons qui motivent votre enfant à avoir cette habitude de dénoncer.

Face à ce comportement, incitez votre enfant à parler de lui, de ce qu’il fait, de ce qu’il vit et de ce dont il est fier plutôt que de parler des autres. Vous pouvez aussi le questionner et réfléchir avec lui aux conséquences du geste qu’il dénonce et aux raisons qu’il a de vous en parler.

  1. Exercer un chantage

Si vous vous rendez compte que votre enfant fait du chantage ou essaie de se venger, expliquez-lui que vous n’interviendrez pas et qu’il doit régler lui-même sa mésentente avec l’autre enfant mis en cause.

Expliquez-lui également que son geste peut nuire à la relation de confiance qu’il a avec l’autre enfant. De plus, rappelez-lui aussi que son lien avec vous sera aussi affecté s’il dénonce une situation dans le but d’en tirer profit.

  1. Alerter d’un danger

Bien sûr, il n’a pas que de mauvaise intention, il se peut qu’il agisse ainsi pour une excellente raison : la sécurité.

Votre premier réflexe sera donc de vérifier immédiatement si votre enfant dit vrai et corrigez la situation au besoin. Puis, remerciez-le et rappelez-lui qu’il peut vous aviser n’importe quand d’un danger qui le fait craindre pour lui ou pour ses camarades. Si vous le souhaitez, vous pourrez en profiter pour revoir avec lui  les règles de sécurité.