INFO COVID-19 : Les livraisons sont assurées. Le service client reste à votre service 7J/7.

Le sentiment de compétence parentale

Ce n’est pas toujours facile  de se lever le matin, de se faire confiance et d’avoir le sentiment d’être un bon parent. Cependant, il est important de développer un sentiment de compétence parentale pour bien remplir son rôle et en retirer de la satisfaction. Mais cela ne veut surtout pas dire qu’il faut être un parent parfait, car la perfection n’existe pas.

Qu’est-ce qu’un bon parent?

La pression sociale aussi joue un rôle dans la culpabilisation d’une mère ou un père qui essaie de faire de leur mieux. Avoir des modèles irréalistes ne peut apporter que de la déception et de l’insatisfaction. Rappelez-vous qu’un parent est un être humain, et chaque être humain a ses forces et ses faiblesses. Ainsi, chaque jour, n’essayez pas d’atteindre la perfection, il faut juste essayer de faire de votre mieux tout en vous donnant le droit à l’erreur.

Dîtes-vous que vous êtes la personne la mieux placée pour prendre soin de votre enfant, au meilleur de vos capacités. De ce fait, si vous aimez votre enfant, vous le traiterez bien. Soyez disponible pour lui, et essayez de vous adapter au fur et à mesure aux évènements qui se produisent dans votre quotidien. Évitez les principales erreurs en éducation comme avoir une méthode de discipline rigide ou à l’opposer lui imposer aucune limite.

Pour vous sentir compétent comme parent, il faut croire en vos capacités et connaitre vos forces et vos limites. Sachez donc vous voir comme une personne capable d’apprendre et avoir une bonne estime de soi générale.

Ce qui nuit au sentiment de compétence parentale

Il faut savoir que le sentiment de compétence parentale est fragile. Il existe divers facteurs qui peuvent le diminuer. Voici les principaux facteurs qui peuvent nuire à votre sentiment de compétence en tant que parent :

  • Le stress peut diminuer votre sentiment de compétence parentale, car il vous fait sentir moins disponible et efficace avec votre enfant.
  • Ne pas avoir le soutien ni la confiance de votre partenaire.
  • La pression de votre entourage et ne pas arriver à répondre à leurs attentes.
  • Manquer de temps pour remplir votre rôle de parent comme vous le voudriez tout en essayant d’assurer le travail.
  • Se mettre soi-même beaucoup de pression pour être une mère ou un père parfait.
  • Avoir un enfant malade ou qui présente des besoins particuliers. Même si la situation n’a rien à voir avec le parent, cela peut avoir un effet négatif sur le sentiment de compétence parentale.