INFO COVID-19 : Les livraisons sont assurées. Le service client reste à votre service 7J/7.

Le respect des règles : pourquoi est-ce que votre enfant ne vous obéit pas ?

Les jeunes enfants vivent, découvrent et expérimentent pour mieux connaitre le monde qui les entoure. En ce sens, ils risquent donc de temps à autres de ne pas obéir à leurs parents. Voilà pourquoi, il faut apprendre à l’accepter et s’armer de beaucoup de patience avant de pouvoir se faire obéir. En effet, c’est quand on est reposé et qu’on se sent bien dans sa tête, qu'il est plus facile de réagir positivement à ces petits incidents. Et pour garder cette zen attitude, il est important pourquoi les tout-petits ne comprennent pas encore ce qu'on leur interdit.

Pourquoi les enfants de 1 à 4 ans n’obéissent-ils pas ?

enfant bêtise

Vous êtes fatigués de toujours répéter à votre petit de ne pas monter sur le canapé, mais il n’en fait qu’à sa tête. Pourquoi ? En réalité, l’enfant n’agit pas dans l’intention d’embêter ou d’énerver ses parents. Il n’a tout simplement pas encore conscience de l’impact de ce qu’il fait. Son cerveau est encore trop jeune et immature pour comprendre les choses « rationnelles ». De plus, il n’est pas encore capable de maîtriser sa partie instinctive : son besoin de découvrir et d’expérimenter.

Que se passe-t-il dans la tête des jeunes enfants qui n’obéissent pas ?

En écartant tout soupçon de trouble particulier comme un défaut d'audition, par exemple, il faut se rappeler, mais surtout comprendre qu'un enfant « est né pour faire des bêtises ». Il n'est donc pas obéissant de nature.

Le cerveau d’un enfant est plutôt programmé pour explorer, découvrir, et expérimenter. Et ce que nous pensons être une bêtise est, en fait, une simple maladresse de sa part. Ainsi, lorsqu’il tape sur la table ou quand il met tout ce qui passe dans sa main à la bouche c’est sa manière de découvrir de nouveaux sons et de nouvelles textures.

De plus, les jeunes enfants font ce qu’ils ont envie de faire, juste par plaisir. C’est pourquoi ils ont besoin de surveillance et d’encadrement pour respecter les règles.

Comment éviter de se faire désobéir?

Dans un premier temps, il faut comprendre qu’il existe deux types d'enfants : il y a ceux qui obéissent et ceux qui sont conscients que vos menaces ne sont pas réalistes. En effet, si vous lui dites qu'il va être privé de goûter l’après-midi, l'enfant va savoir que vous n’allez pas réellement vous y tenir. Les conséquences de la désobéissance doivent donc être cohérentes et réalistes. Sachez dire non et ne cédez surtout pas à votre enfant, sinon il pensera qu’il tire plus d’avantages à désobéir qu’à respecter les règles.

Ensuite, dans un deuxième temps, il faut aussi savoir que plus il y a de règles, plus votre enfant risque de ne pas vous écouter. Réduisez le nombre de règles au strict nécessaire et n’insistez que sur celles qui sont importantes selon vous.

Enfin, n’oubliez jamais de le féliciter lorsqu’il vous obéit ou qu’il fait bien ce que vous lui aviez demandé. Au fil du temps, il commencera à se rendre compte que c’est en respecte les consignes et les règles établies qu’il obtiendra de l’attention positive.

Comment prévenir les frustrations ?

Bien évidemment, l’idée n’est pas  de lui éviter toutes frustrations qui pourraient entrainer colère ou tristesse. Et ce n’est pas en interdisant à votre enfant de ne pas toucher à ci ou ça que vous allez y arriver, car il en sera d’autant plus frustré.

Pourquoi ne pas faire en sorte qu’il puisse interagir avec son environnement sans tout casser ? C’est une manière d’éviter les petits incidents ainsi que de lui éviter quelques frustrations. Vous pouvez, par exemple, enlever les objets fragiles ou qui ont une valeur sentimentale de sa portée, ou bien certains placards devaient être fermés à clé.