INFO COVID-19 : Les livraisons sont assurées. Le service client reste à votre service 7J/7.

Le complexe d'Oedipe

Avez-vous déjà entendu parler  du complexe d’Œdipe ? C’est une théorie qui n’a jamais fait l’unanimité parmi les psychologues, car elle est encore, à ce jour, d’actualité pour bon nombre d’entre eux. Le complexe d’Oedipe survient habituellement entre l’âge de 3 et 6 ans, et se manifeste par une passion que démontre un enfant pour son parent de sexe opposé. Cette phase peut être vécue de manière plus ou moins intense ou tout à fait peut passer inaperçue chez un enfant selon son tempérament de l’enfant.

  1. L’évolution du complexe d’Oedipe

Le complexe d’Oedipe apparait généralement vers l’âge de 3 ans. C’est à cet âge que l’enfant commence à prendre plaisir à remarquer la différence entre lui et les autres, comme la particularité des cheveux, des yeux et de la peau. C’est également entre 3 et 6 ans que l’enfant cherche à exercer son pouvoir sur les autres, en commençant par ses parents. Il manifeste son désir de plaire, de posséder, de s’opposer et de rejeter. L’enfant exerce alors son pouvoir de séduction sur le parent qui est l’objet de son amour, et ressent aussi des sentiments contradictoires envers le parent du même sexe : il le voit comme un rival, et en même temps, au-delà de ses envies, il l’aime beaucoup.

Le complexe d’Oedipe prend fin autour de l’âge de 6 ans. À cet âge, l’enfant s’ouvre plus aux autres et accorde plus d’importance à ses amitiés. Au fil du temps, il s’identifie à ce que c’est d’être un garçon ou une fille et adopte des comportements qui y sont associés. De plus, l’hostilité envers le parent rival se transforme peu à peu en admiration.

  1. Comment réagir au complexe d’Oedipe?

La première réaction que vous devez avoir c’est de vous montrer compréhensif et bienveillant lors des élans d’amour ou de rejet de votre enfant à votre égard, mais sans céder à ses désirs. Ne vous fâchez pas devant les attitudes de séduction ou d’opposition. Il est aussi fondamental que vous soyez clair sur la place de chacun dans la famille, ainsi, expliquez-lui que papa et maman sont amoureux et que vous l’aimez tous les deux. Même si l’attitude de votre enfant vous fait de la peine, ne vous laissez pas atteindre par son rejet. Par contre, ne lui donnez pas l’impression qu’il peut vous dire des paroles blessantes.

Ne riez pas de ses tentatives de séduction de votre enfant, et ne le laissez pas croire que ses désirs sont réalisables. En agissant ainsi vous ne ferez que l’encourager à poursuivre ses tentatives de séduction. De plus, s’imaginer qu’il peut réussir à épouser son parent pourrait inquiéter votre enfant et l’amener à craindre de perdre l’amour du parent qu’il repousse.

Ensuite, il est aussi important que chaque parent soit impliqué dans les activités quotidiennes à tour de rôle. Il faut donc éviter de laisser l’enfant décider quel parent s’occupe de lui. Évitez que votre enfant développe une relation exclusive avec vous ou avec votre partenaire, en mettant à l’écart l’autre parent ou en vous retirant vous-même. Assurez-vous de cultiver votre relation avec lui avec des moments de complicité. Cela pourrait nuire à la résolution du complexe d’Oedipe.