INFO COVID-19 : Les livraisons sont assurées. Le service client reste à votre service 7J/7.

L'ami imaginaire

Il arrive qu’entre 3 et 5 ans, plusieurs enfants découvrent un nouvel ami venant tout droit de leur imagination. Si votre enfant fait partie de ceux qui sont touchés par ce phénomène, ne vous inquiétez surtout pas car c’est normal. C’est plutôt le signe d’une grande imagination et de créativité.
Pour un enfant, la création d’un ami imaginaire peut être une stratégie pour s’adapter à une nouvelle situation. Ou bien une manière d’apprivoiser les moments de solitude. Il peut l’aider à faire face à des situations stressantes et à surmonter une difficulté. De plus, l’ami imaginaire leur permet de vivre des situations dont ils ont besoin pour apprendre à vivre avec les autres.
La présence d’un ami imaginaire est une bonne occasion de montrer à votre enfant que son imagination peut l’aider à créer de belles choses, mais elle peut aussi faire apparaître des monstres sous son lit.
L’ami imaginaire est en général un signe positif, mais si votre enfant préfère jouez avec lui plutôt qu’avec les autres, il a peut être besoin d’un peu d’aide pour vaincre sa timidité. Cependant, il est inutile d’essayer de faire disparaitre son ami imaginaire car il n’est pas la cause de son comportement.
Dans la majorité des cas, les enfants savent que leurs amis n’existent pas réellement. Evitez donc de les punir. Voici quelques idées pour faire face à la présence de cet ami :
- Entrez dans le jeu et demandez à votre enfant de vous parler de son ami lorsqu’il le mentionne. C’est une des meilleures manières de connaitre un peu plus votre enfant sur ce qu’il aime, ses peurs et ses intérêts.
- Acceptez cet ami mais tout en lui donnant le moins d’importance. Evitez d’y croire plus que votre enfant.
- Il est possible que votre enfant utilise son ami imaginaire pour couvrir ses bêtises pour diminuer sa culpabilité et à éviter les conséquences. Alors dites-lui simplement d’aider son copain à réparer son dégât.
L’ami imaginaire peut être invisible ou incarné dans un jouet comme une peluche par exemple. Souvent, l’ami imaginaire disparaît vers l’âge de 7 ans.