INFO COVID-19 : Les livraisons sont assurées. Le service client reste à votre service 7J/7.

Le "terrible two" : un âge pas si terrible

Arriver à l’âge de deux ans, les enfants traversent une période que l’on appelle communément "la crise des deux ans" ou bien "terrible two".
enfant deux ans

Qu'est-ce que la période du "terrible two" ?

C’est une période d’opposition pendant laquelle l’enfant va vouloir refuser les choses à ses parents, se braquer, pleurer ou se mettre à crier…
Ce comportement est dû au fait que l’enfant commence à prendre son autonomie. En effet, à cet âge, il maîtrise la marche, comprend beaucoup de choses, commence à maîtriser le langage et surtout a intégré le ''non'' qu’il entend assez souvent.
L’enfant prend conscience qu’il est un individu à part entière avec des désirs, des goûts et des choix. De plus, les sautes d’humeur ou les crises de colère sont assez fréquentes, alors que l’enfant ne peut pas encore les gérer.
Bien que son cerveau soit maintenant développé, il est encore immature sur le plan de la gestion émotionnelle.
En réalité, il s’agit d’une période surtout terrible pour les parents et qui est difficile pour l’enfant. Mais c’est également une étape indispensable pour son développement qui lui permet de grandir et de murir.

Comment réagir ?

enfant deux ans terrible two

Rester calme et utiliser le « Je »

Si l’enfant voit que vous êtes calme, il pourra plus facilement le devenir lui aussi. Utiliser le « Je » est aussi important pour que l’enfant puisse comprendre que cela VOUS gêne réellement et que cela peut également gêner votre entourage.

Écouter l’enfant et accueillir les émotions de l’enfant

Toujours se mettre à la hauteur de votre enfant. Montrez-lui que vous comprenez ce qu’il ressent. Dites-lui que cette colère s’estompera au bout d’un moment.

Trouver un moyen de décharger sa colère et la transférer sur quelque chose d'autre

Taper sur le « coussin de la colère » par exemple, ou utiliser une balle antistress.

Ne pas être rancunier et donner de l’amour

Serrez bien fort votre enfant dans vos bras et soyez présent pour lui. Sentir votre présence et votre soutien est important pour lui, encore plus dans ces moments-là.