INFO COVID-19 : Les livraisons sont assurées. Le service client reste à votre service 7J/7.

La pudeur chez l'enfant

Ce n’est pas parce que ce n’est qu’un enfant qu’il n’a pas besoin de préserver son intimité tout comme un adulte. En fait, quand il est encore tout petit, il n’a pas conscience du regard des autres sur lui, il ne connaît donc pas la pudeur. Mais au fur et à mesure que l’enfant grandit, il éprouve alors le besoin de couvrir sa nudité, et de garder certains sentiments et certaines pensées pour lui-même.

L’évolution du sentiment de pudeur

C’est entre l’âge de 4 et 7 ans qu’apparait la pudeur chez l’enfant. Avant ses 2 ans, l’enfant découvre son propre corps et ne ressent aucune gêne à exposer sa nudité. Il est juste curieux de son anatomie et de ses sensations.

Vers 3 ou 4 ans, sa curiosité le pousse à s’intéresser à l’autre. Il fait des comparaisons avec  ses camarades du même âge et commence aussi à poser des questions sur le corps et sur les différences entre les sexes. C’est à la période de ses 5 ans qu’apparait réellement la pudeur. Pendant cette période, il commence également à s’ouvrir davantage à l’univers de l’autre et à prendre conscience de son identité propre. En grandissant, devient de plus en plus pudique et comprend ce qu’est l’espace intime. Il respecte donc les limites entre lui et les autres.

Le respect de l’enfant

Lorsque votre enfant manifeste son besoin d’intimité, votre réaction est importante:

  • Ne vous moquez pas de votre enfant.
  • Ne vous promenez pas nu devant votre enfant si cela le dérange.
  • Ne soyez pas inquiet s’il se touche les parties intimes. Cela fait partie du développement de l’enfant et ce n’est pas honteux.
  • Rappelez-lui de ne se toucher en public, et précisez-lui où il est acceptable de le faire.
  • Aidez-le à se sentir bien socialement.
  • Répondez à ses questions de façon honnête, avec un langage adapté à son âge.