INFO COVID-19 : Les livraisons sont assurées. Le service client reste à votre service 7J/7.

La perte d’un ami : comment les enfants le vivent-ils?

Perdre un ami peut vraiment être très mal vécu par un enfant, car pour lui l’amitié peut prendre le même caractère légitime que l’amour chez les adultes. Parfois, la perte d’un ami, en plus de la tristesse qu’il peut ressentir, peut provoquer chez l’enfant une angoisse, comme le fait de se retrouver seul à la récréation ou à la cafeteria.

Bien entendu, chaque enfant peut réagir différemment, selon leur tempérament, il se peut que le tout-petit traverse la crise avec facilité ou il se peut qu’il soit en colère, anxieux, etc. Cela peut se manifester par une simple irritabilité ou de la tristesse. Mais dans certains cas, la tristesse peut le troubler au point d’avoir des difficultés à se concentrer à l’école, à dormir ou à même à manger.

Comment soutenir son enfant à traverser ce moment?

La meilleure façon de soutenir votre enfant à traverser ce moment difficile, est d’essayer de passer le plus de temps avec votre enfant, rien que tous les deux ou en famille. De cette manière, il ne se sentira pas seul. En effet, il aura certainement besoin de beaucoup de réconfort.

enfant jeu parc

Pour l’aider à accepter la situation, clarifiez avec lui les raisons de la « rupture amicale ». Votre enfant a besoin de comprendre pourquoi il a perdu son ami, car il pourrait vivre très mal cette peine d’amitié.

Une fois que tout est clair dans sa tête, votre rôle sera d’accueillir ses émotions de la façon la plus bienveillante possible. Par exemple, vous pouvez mettre des mots sur ce qu’il ressent, sans pour autant le forcer à en parler s’il n’en a pas envie. Vous pouvez l’encourager à dessiner ce qu’il ses émotions, s’il veut. L’essentiel est qu’il sache que vous êtes présent et disponible pour lui.

Ne l’empêchez pas d’exprimer sa peine et sa tristesse, même si vous n’aimez pas le voir dans cet état. Il est important qu’il comprenne qu’être triste n’est pas définitif et que ce mal être qu’il ressent finira par passer.

Vous pouvez partager votre vécu personnel. Lui raconter vos propres ruptures amicales est une façon positive de lui montrer qu’en grandissant, il se fera de nouveaux amis. D’ailleurs, vous pouvez également l’aider à créer de nouveaux liens d’amitié en l’incitant à faire des activités en groupes par exemple.