INFO COVID-19 : Les livraisons sont assurées. Le service client reste à votre service 7J/7.

La langue des signes pour bébé

Le saviez-vous ? La Langue des Signes pour Bébé (LSB) est maintenant est des piliers de la parentalité pour certains parents proactifs, ainsi que de certaines structures d’accueil pour la petite enfance. En plus, avec le Coronavirus encore présent, nous devons toujours garder une certaine distance physique. De ce fait, pourquoi ne pas en profiter pour apprendre à se saluer, dire au revoir, manger, etc.. en Langue des signes ? C’est donc un moyen de communication autre qu’avec les expressions du visage, les sourires qui sont cachés par le port du masque qui, d’ailleurs, peut perturber les tout petits.

Comment apprendre la langue des signes à son bébé ?

  1. La patiente

Il est tout à fait possible d’utiliser la langue des signes pour bébé dès la naissance de l’enfant afin qu’il puisse se familiariser avec cette langue. Ainsi, le nourrisson va observer la gestuelle en l’associant au mot prononcé. En réalité, c’est un véritable plaisir pour lui de regarder les mains et les mimiques du visage. Mais la première règle que vous devez respecter est la patience. Il faut laisser le temps à l’enfant d’assimiler les mots à des signes qu’il réutilisera vers ses 6 à 8 mois.

  1. Le temps de parler

Il ne faut, en aucun cas, restreindre le temps que vous passez à parler avec bébé. Les signes ne remplaceront jamais la parole tant que celle-ci est associée à des mots parlés. Au quotidien, essayez d’introduire quelques signes aux mots les plus employés avec votre bébé comme téter, dormir, maman, papa, etc… Puis, petit à petit on commence à intégrer de nouveaux mots un peu moins utilisés afin d’enrichir sa gestuelle.

  1. L’habitude

Afin qu’il l’intègre plus facilement, faites de cette langue des signes une habitude quotidienne. La répétition est la clé, comme dans tout apprentissage d’ailleurs.  Utilisez des signes pour décrire les activités, les routines, les besoins et les objets communs qui composent l’environnement de votre bébé. C’est en vous regardant faire que votre enfant active ses neurones miroirs. C’est ce qui lui permettra de reproduire vos signes pour exprimer son besoin.

  1. Partager ces signes avec l’entourage

Il est important de vous assurer de partager les signes que vous réalisez avec votre entourage afin que tout le monde puisse participer (et comprendre) la conversation une fois que votre bébé commencera à signer. À l’inverse, si la langue des signes est pratiquée dans la structure d’accueil de votre enfant, demandez-leur le lexique utilisé afin que vous puissiez comprendre ce que votre bébé souhaite lorsqu’il commencera à signer.

  1. Ne pas avoir trop d’attente

Rappelez-vous que l’objectif ici est de s’amuser à communiquer et de réduire la frustration. Donc il ne faut pas s’inquiéter si le bébé ne signe pas correctement ou ne restitue pas les gestes tout de suite. Chaque enfant se développe à son propre rythme, certains peuvent signer plus tôt que d’autres.