INFO COVID-19 : Les livraisons sont assurées. Le service client reste à votre service 7J/7.

Gérer la frustration de son enfant

La frustration est une réponse émotionnelle à l'opposition, elle est souvent liée à la colère et la déception. C’est un état d’insatisfaction provoqué par le sentiment de n’avoir pas pu réaliser un souhait. Nous sommes tous programmés, les enfants en particulier, pour rechercher le plaisir immédiat. Toutefois, il faut savoir que ces frustrations permettent à votre enfant d’extérioriser une colère passagère qu’il n’a pas encore appris à expliquer et à rationaliser. Puisque ces frustrations lui semblent déjà insurmontables, évitez de mettre vos affections dans la balance quand il a déjà le sentiment que tout lui est toujours refusé.
Gérer la frustration de son enfant est parfois difficile, car elle peut nous mettre mal à l’aise. Parfois, les parents peuvent aussi culpabiliser, car ils voudraient l’apaiser. Mais surtout parce qu’ils voudraient éviter le conflit. Pour toujours être dans la bienveillance, il ne faut pas laisser l’enfant seul, en colère et triste, privé de quelque chose qu’il désire, sans explications. L’enfant a besoin d’accompagnement, d’explications, pour comprendre et apprendre à gérer ses émotions.
En effet, l’enfant ne comprend pas encore très bien les émotions qu’il ressent. Cependant, les sentiments qu’il ressent sont on ne peut plus réels. Il ne faut surtout pas les nier, et lui expliquer qu’elles sont légitimes. Dites-lui qu’il a le droit de pleurer et d’être en colère parce qu’il est frustré, mais sachez tout de même imposer des limites. Il est important d’aider l’enfant à extérioriser sa frustration en lui donnant des moyens de s’exprimer, de mettre des mots sur ses émotions. Tout en lui donnant des outils pour l’aider à les gérer et à les dépasser.
Et évidemment, les parents doivent s’armer de beaucoup de patience, car le processus de gestion des émotions n’est complètement fonctionnel qu’une fois que le cerveau a atteint sa pleine maturité, c’est - à- dire vers l’âge de 20 ans.