INFO COVID-19 : Les livraisons sont assurées. Le service client reste à votre service 7J/7.

Faut-il ou non laisser pleurer le bébé dans son lit avant qu’il ne s’endorme ?

Un bébé ne pleure jamais pour rien. En effet, c’est son moyen de communication. Par exemple si le bébé a faim, il se met à pleurer. De même pour l’endormissement : si le bébé pleure, c’est qu’il y a quelque chose qui ne va pas, et souhaite le faire ressentir par le seul moyen de communication qu’il connaît.
La question qui se pose ici c’est « faut-il ou non laisser pleurer le bébé dans son lit avant qu’il ne s’endorme ? »
« Si tu laisses pleurer ton enfant avant d’aller dormir, au bout d’un moment, il s’endort, et ne pleure plus les nuits suivantes. » En réalité, si les parents ne répondent pas, aux appels du bébé, il finira par s’endormir, épuisé. Mais à force de ne plus répondre à ses nombreux appels, le bébé intériorisera l’angoisse de l’endormissement et ne communiquera plus, ce qui pourra poser des problèmes plus tard.
Même si l’enfant et l’adulte ne se rappellent pas de ces événements, cela le marquera inconsciemment et profondément : il pourra être très stressé même s’il ne le montre pas; il pourra manquer de confiance en lui; il pourra avoir des problèmes de sommeil car celui-ci sera associé à une angoisse profonde. Enfin, cela affectera évidemment le lien d’attachement parent/enfant et bien d’autre conséquence encore.
Si vous laissez pleurer le bébé, cela ne l’aidera en AUCUN CAS à s’endormir apaisé. Si le bébé pleure, c’est qu’il a besoin de vous, ses parents, car vous êtes les personnes qui comptent le plus pour lui… Et si vous ne répondez pas à ses appels, alors le bébé comprendra qu’il ne peut pas compter sur vous.
En général, si l’on force l’enfant à dormir, ou à faire quoi que ce soit d’autre, sans qu'il soit prêt, alors, il pourra être encore plus accroché et dépendant des parents. Ce qui est totalement à l’opposé de ce que les parents voudraient, non?
Bien que beaucoup de parents se sentent influencer par leur entourage qui peuvent parfois mettre une pression sur l’éducation qu’ils souhaitent donner à leurs enfants, il est primordial qu’au lieu d’écouter les autres, il vaudrait mieux qu’ils écoutent leurs instincts. Il n’existe aucun parent parfait, tout le monde peut faire des erreurs, mais l’essentiel est de donner le meilleur de soi-même et faire de son maximum chaque jour pour que l’enfant soit le plus épanoui possible.