INFO COVID-19 : Les livraisons sont assurées. Le service client reste à votre service 7J/7.

Etre l'ami de son enfant

C’est le rêve de tout parent de pouvoir entretenir une relation agréable avec son enfant. Une relation empreinte de rire, de câlineries et de confidences. Dans notre besoin de toujours rester dans la bienveillance et la parentalité positive, nous apprenons qu’accorder de l’attention et de réels moments de qualité à nos petits sont importants pour leur épanouissement. Mais où est la limite ? Jusqu’où doit-on aller afin de bâtir et préserver cette relation de complicité ?
Rechercher l’harmonie familiale incite bien des parents à éviter toutes frustrations à leurs enfants. Certains sous le coup de la culpabilité diront clairement : « Je passe si peu de temps avec eux, pas question de gâcher ces précieuses minutes à gérer des crises! ». Les enfants sont certainement bien contents de la situation, mais les aide-t-on vraiment sur le plus long terme?
A trop vouloir se rapprocher de leur progéniture, certains risquent d’affaiblir leur autorité et nuire au développement de l’enfant. Il ne faut surtout pas culpabiliser, car le contrôle a du bon. Ce qui serait idéal est d’établir un équilibre entre fermeté et flexibilité. C’est une approche qui permettrait moins de problèmes d’adaptation, moins de problèmes de décrochage scolaire et plus de sentiments de compétences chez l’enfant.
Au cours de leurs vies, les enfants auront des centaines d’amis, mais un seul père et une seule mère! Alors, même si le désir d’entretenir des relations extraordinaires avec nos enfants est très fort, on doit d’abord se rappeler que nous avons la responsabilité de les éduquer. Ils auront à composer régulièrement avec des supérieurs ou des enseignants avec lesquels ils devront respecter certains principes de hiérarchie. Nous devons les guider et les accompagner pour qu’ils grandissent et deviennent des personnes intègres et respectueuses.
En effet, le rôle des parents est d’enseigner aux enfants à tolérer les frustrations, à vivre certaines déceptions, à devoir fournir des efforts afin d’obtenir ce qu’ils désirent et, aussi, à respecter l’autorité. Ce sont là des aptitudes essentielles dont nous avons tous besoin dans notre société actuelle. L’enfant qui n’aura pas appris à respecter l’autorité, à la maison, risque fort de se heurter à nombre de difficultés et d’en souffrir.
De notre point de vue, essayer de devenir l’ami de notre enfant à tout prix est assez égoïste. Car nous favorisons le fait qu’il devienne un enfant roi, de plus on privilégie notre désir au détriment de son avenir.