INFO COVID-19 : Les livraisons sont assurées. Le service client reste à votre service 7J/7.

Développement du langage chez les enfants exposés à 2 langues

On vous le dit assez souvent : les enfants sont comme des éponges, ils assimilent et peuvent apprendre facilement n’importe quelle langue quand ils sont jeunes. C’est le cas s’ils y sont exposés fréquemment dans des contextes variés et qu’ils sont motivés à apprendre une autre langue. La période préscolaire est propice à l’apprentissage des langues en raison de la capacité d’adaptation du cerveau des jeunes enfants. De plus, en bas âge, les enfants distinguent et reproduisent les sons plus facilement.

  1. Le développement de l’enfant et l’apprentissage des langues

Certains parents ont toujours la  crainte que l’apprentissage de plus d’une langue cause un trouble de langage chez leur enfant. Pourtant, il n’en est rien. Ainsi, un enfant exposé fréquemment à 2 langues depuis sa naissance devrait dire ses premiers mots vers 1 an et faire des combinaisons de mots entre 18 et 24 mois. De même, un enfant de 5 ans exposé couramment à 2 langues aura un développement du langage semblable aux enfants qui parlent une seule langue.

Toutefois, un enfant qui parle 2 langues n’a pas forcément les mêmes forces dans chacune d’elle. Par exemple, il peut produire des phrases mieux construites dans une langue et utiliser un vocabulaire plus précis et plus riche dans l’autre langue. De plus, la langue la mieux maitrisée à un moment donné peut varier et changer dans le temps et dépendre du contexte dans lequel l’enfant l’utilise et selon les personnes à qui il s’adresse.

Il arrive aussi que l’enfant mélange les 2 langues dans une phrase lorsqu’il ne connait pas le mot recherché dans l’autre langue. Il s’agit d’un phénomène normal qu’on observe aussi chez les adultes bilingues.

  1. Comment aider un enfant à apprendre une nouvelle langue?

Pour qu’un enfant puisse s’exprimer couramment dans 2 langues, il doit les entendre souvent et avoir l’occasion de les parler.  Par exemple, vous pouvez lui lire des histoires dans les différentes langues qui l’entourent. C’est un moyen efficace et amusant de stimuler son langage.

Il peut arriver que dans certaines communautés un tel apprentissage puisse se faire naturellement, dans la condition que les langues en question sont autant parlées l’une que l’autre, et si l’enfant est en contact avec différentes personnes de sa famille ou de son entourage qui parlent l’une d’elles ou les deux.

Si l’un des parents parle français et que l’autre en parle une différente, il est important de multiplier les occasions où l’enfant est exposé à l’autre langue. Lorsque les 2 parents parlent le français, favoriser le bilinguisme nécessite une certaine planification et des efforts. Ils doivent alors s’entendre sur des stratégies pour inciter leur enfant à apprendre une autre langue. Par contre, il est préférable que les parents ne mélangent pas les langues dans une même phrase lorsqu’ils s’adressent à leur enfant.