INFO COVID-19 : Les livraisons sont assurées. Le service client reste à votre service 7J/7.

Créer un lien d'attachement avec un enfant adopté

Le fait qu’un enfant adopté ait des accès de colère, ou un sommeil fragile ou encore des problèmes d’alimentation est tout à fait normal, surtout durant la période des premiers mois après l’adoption. Il pourrait aussi avoir du mal à établir de bonnes relations avec les autres enfants. Pour intervenir, une approche différente est nécessaire, car les recommandations habituelles peuvent ne pas être appropriées.

Les parents d’enfant adopté devraient par conséquent aborder la discipline d’une façon particulière. Il faut en effet éviter de confondre une réaction normale de transition ou de deuil avec un trouble de comportement. Devant un geste dérangeant, il peut être nécessaire d’éviter la méthode du retrait, par exemple. En effet, cela pourrait amplifier la peur du rejet et de l’abandon. Ainsi, un enfant qui refuse d’aller au lit peut ressentir de l'insécurité, car il craint peut-être que ses nouveaux parents ne soient plus là à son réveil, une inquiétude qui disparaitra au fur et à mesure que la confiance s’établira au sein de la famille.

Pour établir des liens d’attachement avec ses parents adoptifs, un enfant a besoin de se sentir en sécurité et en confiance. Il a également besoin de donner un sens à son histoire. Le jeune enfant a donc besoin de faire le deuil de sa famille et/ou de son pays d’origine. Les parents devront s’armer de patience et prendre le temps de l’apprivoiser, en étant tout à fait conscients que cet enfant a surement peur de se faire rejeter encore une fois.

Créer un lien d’attachement

Tout d’abord, il faut vous rappeler que l’attachement demande de la patience. Ensuite, il suffit de quelques  gestes dans votre quotidien pour aider à créer un lien d’attachement :

  • Essayer d’établir une routine au quotidien.
  • Répondre de façon aimante et rapide aux besoins de l’enfant.
  • Établir un contact visuel lorsque vous lui donnez le biberon.
  • Pratiquer le contact peau à peau.
  • Éviter de le mettre devant la télévision durant les premiers mois.
  • Pratiquer le portage
  • Limiter les sorties et les visites pendant les premières semaines suivant l’arrivée à la maison pour laisser à l’enfant le temps de développer un sentiment de sécurité et de confiance envers sa nouvelle famille.