INFO COVID-19 : Les livraisons sont assurées. Le service client reste à votre service 7J/7.

Comment favoriser le développement de l’autocontrôle chez l’enfant ?

Le cerveau d’un jeune enfant n’est pas encore capable de lui permettre de contrôler son impulsivité. Pour parvenir à maîtriser ses impulsions, il doit encore passer par l’apprentissage de la gestion de ses émotions et ses comportements.

Le développement de l’autocontrôle

L’autocontrôle est l’habileté à mieux maitriser ses élans. Cette compétence se développe petit à petit, au fur et à mesure que l’enfant grandit. Pour y arriver, plusieurs apprentissages sont nécessaires comme apprendre à attendre son tour, à se calmer seul et à tolérer quelques frustrations.

Un enfant réagit mieux aux situations frustrantes quand il arrive à maitriser ses émotions et ses gestes. Ainsi, il est moins agressif, et ne montre pas de comportements agressifs pour exprimer ce qu’il ressent. Cela l’aide à entretenir et développer de bonnes relations avec les autres enfants.

Comment favoriser l’autocontrôle chez votre enfant ?

En tant que parent, vous pouvez aider votre enfant à développer son habileté à contrôler ses impulsions en répondant rapidement à ses besoins, en le consolant et en l’aidant à mettre des mots sur ce qu’il vit. Voici quelques conseils :

Lui inculquer la notion de patience

Pour aider votre enfant à savoir patienter, vous devez lui donner des indices clairs qu’il pourra comprendre. Par exemple, s’il veut jouer avec vous, mais que vous êtes encore occupé, au lieu de lui dire d’attendre deux minutes, dites-lui : « Je vais jouer avec toi quand j’aurai fini ». D’ailleurs, le jeu est aussi un moyen efficace pour lui apprendre à attendre son tour. Faites des jeux où chacun joue à tour de rôle.

Lui apprendre à tolérer une frustration

Quand votre enfant vit une situation de frustration, essayez de nommer ce qu’il ressent en lui disant, par exemple : « Tu es fâché parce que ta sœur ne veut pas te prêter son jouet. ».  C’est une manière de lui montrer que l’émotion qu’il vit est correcte.

Toutefois, souvenez-vous que la capacité à tolérer une frustration ne s’acquiert pas d’un coup, mais vient avec le temps. Il a besoin de temps et, surtout, de beaucoup d’encouragements de votre part pour apprendre à gérer ses émotions et ses comportements. Donc, le mieux est de toujours l’encourager à parler de ce qu’il ressent.

Vous devez aussi vous assurer qu’il ne montre plus de comportement agressif. Expliquez-lui que même s’il a le droit d’être fâché, il ne peut pas frapper/mordre/lancer des choses sur ses petits camarades.

Lui apprendre à se calmer tout seul

Pour un jeune enfant, il peut être difficile de se calmer tout seul. Pour y parvenir, il existe certains exercices que vous pouvez lui apprendre. Par exemple, vous pouvez lui demander de faire semblant de souffler dans une bougie (exercice de respiration) pour se calmer. Ou bien, vous pouvez jouer avec lui au jeu de la lumière verte et lumière rouge. Demandez-lui de courir quand vous dites « lumière verte » et de s’arrêter quand vous dites « lumière rouge ».

L’un des exercices les plus efficaces pour évacuer sa frustration est de le laisser dépenser son énergie en l’amenant jouer à l’extérieur.