INFO COVID-19 : Les livraisons sont assurées. Le service client reste à votre service 7J/7.

Comment éduquer son enfant à la façon Montessori?

Pratiquer Montessori chez soi de nos jours est parfois considéré comme aller à contre-courant de notre société de la rapidité, de la concurrence et de la performance. Cependant, et certainement à cause de ce contexte, les questions de parentalité émergent et se diffusent. C’est le rôle des parents que d’aider leur enfant et l'accompagner, non pas parce qu’il faible et incapable, mais parce qu'il a en lui un potentiel immense qui ne demande qu'à se révéler.

  1. L'observation

L'observation de l'enfant a été l'outil essentiel de Maria Montessori, femme médecin et pédagogue italienne, pour développer sa pédagogie. Car comment accompagner l'enfant sans le pousser,  comment l’accompagner en toute bienveillance ? C'est en observant votre enfant qui vous permettra de savoir où il se situe et de quoi il a besoin.

Essayez au moins une fois par jour de prendre le temps d'être vraiment avec votre enfant, à son niveau, investis dans cette observation de son activité. En effet, cela apporte également des moments de calme et de paix, de connexion, des moments où rien d'autre ne compte.

  1. L'importance de l'environnement

L'environnement est primordial pour bien appliquer la pédagogie Montessori, que ce soit à la maison ou à l’école. Selon elle,  un enfant ne peut évoluer librement que si son environnement est adapté à ses besoins et préparé pour lui. Ainsi, il y trouvera un cadre rassurant et accompagnant, lui permettant d'avancer à son rythme en toute liberté.

Par exemple, le bébé a besoin de temps pour lui, posé directement sur un matelas au sol. Du coup, il plus libre d'expérimenter la concentration, l'observation de l'environnement et de ses sensations, tout cela en toute sécurité. Il est également libre d'y bouger et d'exercer ses capacités grandissantes.

  1. La position de l’adulte

En plus d'un environnement ajusté pour lui, l’enfant doit aussi être "enveloppé" du regard de l'adulte qui le guide. Ce dernier a pour mission de l'aider, sans trop intervenir ni diriger, à faire lui-même les choses. L’enfant a donc toujours besoin de la présence de l'adulte pour lui rappeler avec bienveillance et respect les dangers et les interdits.