INFO COVID-19 : Les livraisons sont assurées. Le service client reste à votre service 7J/7.

Aider son aîné à accueillir le bébé

Dans la majorité des cas, lorsque vous attendez la venue de votre deuxième bébé, l’ainé peut parfois le vivre difficilement. Il peut se sentir jaloux ou négligé et croire que le nouveau venu prend sa place. Il arrivera même de régresser pour attirer votre attention.
Toutefois, chaque enfant peut réagir de différentes manières à l’arrivée du bébé à la maison. Il se peut qu’il ne se sente nullement menacer et poursuit tranquillement son développement sans manifester de perturbation. Il peut quand même avoir certains comportements infantiles comme demander un biberon par exemple, mais c’est simplement pour le plaisir d’imiter le bébé.
La jalousie est souvent manifestée par les enfants entre 1 et 3 ans. En effet, à cet âge il a encore du mal à partager l’attention de ses parents. Il peut souhaiter que son petit frère ou sa petite sœur soit ramené à l’hôpital. Il peut aussi essayer d’attirer l’attention en adoptant un comportement infantile en n’étant plus propre par exemple.
Un enfant plus âgé peut manifester sa jalousie de façon plus subtile. Par exemple, il peut serrer le bébé très fort dans ses bras. Dans ce cas, si vous pensez qu’il risque de faire du mal au bébé, ne les laissez jamais seuls ensemble.
Voici certains moyens de rassurer votre ainé que vous l’aimez toujours autant qu’avant la naissance du bébé :
1. Respectez ses émotions : faites-lui comprendre qu’il est normal qu’il ne ressente pas toujours de l’amour envers le bébé. Laissez-le exprimer sa tristesse ou sa colère, sans lui accorder pour autant de pouvoir être violent envers le bébé.
2. Donnez-lui des responsabilités : soulignez l’importance de son nouveau rôle en tant que grand frère ou grande sœur. Dites aux autres, devant votre ainé, à quel point celui-ci vous aide à vous occuper du bébé. Toutefois, ne le complimentez pas seulement sur ce sujet.
3. Jouez ensemble : essayez de passer du temps ensemble avec votre ainé, cajolez-le, participez à des activités avec lui. Consacrez-lui du temps de qualité où vous lui êtes entièrement disponible.
Laissez votre ainé vivre comme un enfant de son âge. Ce n’est pas parce qu’il est devenu le plus grand qu’il faut lui demander de penser en « grand ». Permettez-lui de rester petit. De temps en temps, laissez votre enfant jouer avec le bébé sous votre supervision. Il peut agiter un hochet pour attirer son attention, jouer à « coucou » avec une couverture afin qu’il puisse développer un lien avec le bébé.