INFO COVID-19 : Les livraisons sont assurées. Le service client reste à votre service 7J/7.

Accueillir les émotions négatives de son enfant

C’est difficile de voir un enfant souffrir, qu’il pleure, qu’il fasse une crise de colère ou qu’il exprime une sorte de détresse émotionnelle. Et c’est trop facile de crier « Arrête de pleurer » ou « Arrête de faire une scène ». Malheureusement ce genre de réaction venant des parents cause beaucoup de torts à l’enfant. Au lieu de s’attaquer à ce qui contrarie l’enfant, tout ce que vous faites c’est vous attaquer au comportement qui vous dérange ou qui vous mette mal à l’aise. Le fait de leur crier dessus signifie trois choses pour l’enfant :

- C’est lui qui est mauvais, pas ce qui a pu le blesser

- Les émotions négatives sont quelque chose de honteux qu'il faut cacher

- Ses sentiments ne sont pas aussi importants que les vôtres.

Au fil du temps, cela ne fera qu’apprendre aux jeunes de se méfier de leurs parents et par extension de tous les adultes. Les enfants apprennent à enfouir leurs sentiments et à ne jamais s’exprimer. Les émotions négatives doivent trouver un moyen de sortir sinon elle surcharge le système nerveux. Les enfants ont besoin d’aide pour trouver des moyens d’exprimer leurs mauvais sentiments d’une manière constructive plutôt que destructrice. Il est correct et raisonnable de décourager l’enfant à casser des jouets ou de crier en public, mais s’il est contrarié il faut d’abord aborder la question de façon ouverte et honnête.