INFO COVID-19 : Les livraisons sont assurées. Le service client reste à votre service 7J/7.

8 astuces pour que bébé fasse ses nuits

Vous êtes de jeunes parents qui veulent avoir l’occasion de retrouver des nuits paisibles, alors nous vous dévoilons 8 astuces qui pourront vous aider.

Le rituel du coucher

bébé dodo

Instaurer un rituel du coucher permet de partager un moment entre parent et enfant. C’est un moyen d’accompagner votre bébé vers le sommeil. Il ne doit être ni trop long, ni trop court, environ 20 à 30 minutes.

Intégrer un bain dans le rituel

Le bain est plutôt bénéfique dans le rituel du soir, car c’est un excellent préparateur pour le sommeil. En effet, il permet d’abaisser légèrement la température corporelle, tout comme cela se passe quand on s’endort.

Un massage pour bébé

Le massage, en plus d’aider votre bébé à trouver le sommeil plus rapidement, l’aide également à prendre conscience de son corps. C’est aussi un moment de partage entre le parent et son bébé.

Pas de céréales dans le biberon

bébé biberon
On vous a surement déjà conseillé d’ajouter des céréales dans le biberon de bébé pour qu’il puisse faire ses nuits. Pourtant, ce n’est pas tout à fait utile, car au mieux, ça ne change rien.

Respecter son rythme de sieste

Il est important que votre enfant dorme suffisamment durant la journée pour être fatigué comme il faut le soir. Il faut donc éviter les siestes de plus de 3 heures.

La chambre : un sanctuaire

chambre bébé

Pour favoriser le sommeil de votre bébé, sa chambre doit être bien rangée au moment du coucher. En effet, l’environnement dans lequel il dort exerce un impact important sur son endormissement.

Le réservoir affectif

bébé endormi

Pour un jeune enfant, le sommeil représente environ 11 à 12 heures de séparation avec ses parents. Il est donc  important de remplir son réservoir affectif en jouant ou en passant un bon moment avec lui pour qu’il puisse vivre cette coupure en toute sérénité.

Le lâcher-prise

Vous pouvez accompagner votre enfant vers un sommeil paisible, avec des méthodes de lâcher-prise telles que la respiration ou la relaxation pour éviter les crises d’angoisse.