INFO COVID-19 : Les livraisons sont assurées. Le service client reste à votre service 7J/7.

10 informations à savoir sur la tétine

La tétine apaise, calme les pleurs et réconforte, mais elle a ses partisans et ses antagonistes. En effet, les parents se demandent parfois si cet objet est vraiment bon pour leur bébé. Voici 10 informations que vous devriez savoir sur la tétine.

Ce qu’il faut savoir

Durant la période de grossesse, le bébé s’imprègne du rythme rassurant des battements cardiaques et de la respiration de sa mère, tout ça dans un milieu sécurisant. Il retrouve ces sensations au moment des tétées, blotti contre sa mère. Il va alors associer succion et apaisement. Ainsi, la succion est un besoin physiologique du nouveau-né.

1. La tétine apaise et rassure le bébé

La tétine (ou le pouce) apprend à votre bébé à se réconforter seul et à se tranquilliser, puisqu’à travers elle, il trouve un substitut rassurant à sa maman.

2. Un sommeil de qualité

Donner la tétine au bébé permet de l’endormir facilement la nuit et d’espacer leurs repas nocturnes. Elle a donc un rôle considérable sur la qualité du sommeil du bébé.

3. La tétine diminue le risque de mort subite

En ayant la bouche ouverte autour de la tétine, il y a moins de risque de reflux. De plus, cela favoriserait la ventilation.

4. La tétine, c’est bon pour la santé de bébé

La succion d’une tétine favorise la sécrétion d’endorphine. La sucette aurait donc un petit effet analgésique. Elle empêcherait aussi le bébé de s’étouffer s’il se retrouve le visage à plat contre le matelas.

5. Il faut bien choisir la tétine à utiliser

La tétine, si elle n’est pas choisie avec soin, déforme les palais, les fosses nasales et favoriserait, à long terme, les otites et les obstructions nasales.

6. Un effet néfaste sur la mâchoire

Tout comme le pouce, la tétine empêche les deux mâchoires de se placer l’une sur l’autre et provoque ainsi des déformations.

7. La tétine ne doit pas être systématique

Les pleurs de bébé ne doivent pas être le seul motif pour lui donner la tétine. Il faut faire la différence entre proposer la tétine pour répondre à un besoin de succion et la lui mettre dans la bouche pour le faire taire. Au final, vous serez celui qui crée un autre besoin, car il en sera très vitre dépendant.

8. Un effet négatif sur l’apprentissage du langage

Pleurer est la voie orale du nourrisson s’exprimer. Il est donc important de savoir décrypter la nature de ses cris et de déterminer ce dont il a besoin au lieu de tout de suite essayer de le faire taire avec une tétine. Si à chaque fois qu’il pleure vous lui proposez la sucette, cela risque de retarder son apprentissage du langage, car il aura tendance à penser qu’il n’a pas le droit de s’exprimer.

9. Un effet négatif sur le plan psychologique

Donner une tétine systématiquement lorsque le bébé pleure a des conséquences sur le plan psychologique. Sur le long terme, la tétine devient un rempart contre le monde extérieur. L’enfant se réfugie derrière sa tétine au lieu d’avoir le réconfort de ses parents.

10. Arrêter la tétine

L’arrêt de la tétine doit être progressif. Il est donc déconseillé d’arracher la tétine du jour au lendemain. C’est trop violent, traumatisant et totalement inefficace. Il est important de parler avec votre enfant, expliquez-lui les raisons pour lesquelles il faut arrêter.